Actualités
Coupe arabe de la Ligue des Champions : Mission accomplie : Le Wydad en finale pour la 2ème année consécutive.
WAC marocEn demi-finale « retour » de la Coupe Arabe de la Ligue des Champions, le Wydad de Casablanca a retrouvé son véritable niveau et a offert à des dizaines de milliers de spectateurs qui ont pris en assaut le complexe sportif Mohammed V un match de rêve tant attendu.

Vainqueur de l’équipe tunisienne du CS Sfax, les hommes de Baddou Zaki, se préparent à défier soit l’autre équipe tunisienne, l’Espérance s’il confirme sa victoire du match «Aller» à Setif soit le Wifak et ses joueurs professionnels dans une finale qui s’annoncera des plus passionnantes.

La seconde demi-finale entre Tunisiens et Algérien a eu lieu dimanche.
La façon de battre SFAX 2-0 est un avertissement pour son prochain adversire
Les « Rouge et Blanc » ont l’intention de devenir le n° 1 du football arabe.
Même Bidodane détrompa largement tous ceux qui croyaient qu’il avait perdu son talent pour marquer des buts.

Mais l’équipe tunisienne ne lui a jamais facilité la tâche. Au contraire, son jeu fut meilleur que ne l’aurait laissé supposer sa défaite.
Il fut à plusieurs reprises un adversaire redoutable qui poussa le WAC à donner son maximum et au gardien Lamyaghri déroutant de repousser avec succès tous leurs assauts, surtout en 1ère mi-temps par Blaise et Chadi aux 18e et 28e.

En 2e période, les Casablancais ont nettement établi la différence grâce à un jeu collectif amélioré au fil des minutes. A la 49e, B. Zaki fit remplacer le latéral droit Hamada par l’attaquant Hicham Jouiâ. Et ce remplacement fut payant. C’est ce Jouiâ même qui allait faire trembler les filets tunisiens grâce à un joli travail de Bidodane bien relayé par Pascal qui se déjoua du défenseur Rouid et passa merveilleusement à Jouiâ en bonne position qui inscrivit le premier but de la partie.

Menés au score, les Tunisiens tentèrent de revenir à la marque en assiégeant le camp wydadi, mais la défense casablancaise et son gardien Lamyaghri vigilants furent obstacle à toutes leurs tentatives, notamment par Nafti, Blaise, Chadi et Mardassi.
Le siège tenu par les Tunisiens allait en quelque sorte dégarnir leur défense, ce dont profita le WAC pour mener une contre-attaque dangereuse par Mankari qui lança l’opportuniste Bidodane démarqué, lequel laissa derrière lui tous les défenseurs sfaxiens pour ruiner les espoirs tunisiens en marquant le 2e but Wydadi dans un tonnerre de cris de joie. C’était à la 4e minute du temps additionnel.

Cela étant, si la défense wydadie fut maîtresse de son sujet, si l’équipe entière donna assez nettement la seconde mi-temps pour vaincre enfin le signe indien tunisien, le WAC livra un match d’abord entreprenant, prudent par la suite, mais toujours intelligent.
Dans ce match difficile et crispant, les Wydadis ont montré aussi qu’ils étaient bien au point physiquement.
Pour contenir l’équipe de Sfax détenteur du trophée, il faut posséder une santé à toute épreuve. Et sur ce plan, le WAC peut à l’heure actuelle rivaliser avec les équipes les plus en souffle.
Maintenant qu’il est assuré de jouer la finale de la Coupe arabe contre le vainqueur du match Espérance Tunis - Wifak Setif, le WAC peut aborder et bien préparé avec sérénité son derby du championnat national du GNFE qui l’opposera à son éternel rival le Raja dimanche prochain au Complexe Mohammed V.

En attendant le WAC devra bien garder l’œil sur la finale de cette coupe arabe, qu’il a ratée la saison écoulée, et qu’il devra se ressaisir cette année…
Les Casablancais joueront la finale aller devant leur public le 9 mai prochain, avant de se déplacer au retour, le 21 du même mois.

Source: Albayane
Par: Byadi Bouazza
Le: 28/04/09
 
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....