Actualités
La crise profite aux voitures montées localement et aux véhicules d’occasion
Voiture d'occasion au marocToutes les grandes marques ont enregistré une baisse à l’exception de Ford, Hyundai et Citroën. Les ventes de la voiture économique en hausse de 13% et les importations de véhicules d’occasion ont bondi de 14,6%.

Le marché des véhicules de tourisme continue à accuser l’effet de la crise en enregistrant, à fin août 2009, un recul des ventes global de 9,67 %. Au cours des huit premiers mois de l’année, 64 469 véhicules neufs (importés montés et montés localement) ont trouvé preneur alors que pour la même période, en 2008,
71 372 unités avaient été vendues.

Ce sont surtout les voitures importées montées qui ont accusé le coup, enregistrant une baisse de 14,7%. Pratiquement toutes les marques habituées à faire du volume ont accusé une baisse. Renault, avec sa nouvelle Mégane III et sa Laguna, a réussi à limiter la casse. On retiendra que Ford, Citroën et Hyundai ont quand même affiché des progressions positives avec respectivement 10,49%, 2,16% et 2,36% de progressions. Un croissance due au lancement de nouveaux modèles (C5, C1, Mondeo, Fiesta…).

Mais de manière globale, le marché s’inscrit en baisse et Kia, Peugeot ou encore Toyota sont celles qui ont le plus perdu au regard du recul combiné à leur volume de ventes.
Fait significatif de la crise, générant un repli sur des modèles moins chers - mais berlines quand même - le montage local, lui, enregistre une progression de 1,59%. Un succès dû encore une fois à la voiture économique fabriquée sous la marque Dacia et qui vient de s’enrichir d’un nouveau modèle sous le nom de Sandero.

Au termes des huit premiers mois de l’année 2009, il s’est vendu donc 11 527 unités de ces deux modèles, soit une progression de 13,38%.
Dans le même temps, les utilitaires familiaux (ludospaces) montés localement ont connu des fortunes diverses. Si Renault tire son épingle du jeu, ce n’est pas le cas de Peugeot dont les ventes du Partner plongent de 34,43% et de Citroën dont le Berlingo accuse un recul de près de 15%. Cependant, les professionnels ne se laissent pas abattre et sont assez nombreux à travailler en vue d’un redressement de la situation.

Un effet de substitution favorable aux modèles les moins chers
Hatmi Kaghat, responsable des relations publiques et des événements sportifs chez Kia, fait partie du lot : «Bien entendu, il est hors de question de résorber le déficit de près mais nous nous emploierons à réduire l’écart pour le ramener vers 10 % pour fin 2009». Traduction : la concurrence va être plus féroce et des rabais et promotions seront lancés d’ici à octobre et tout le monde s’y emploie mais aucun des concessionnaires n’a souhaité en dire davantage.
Par ailleurs, certains professionnels qui préfèrent garder l’anonymat regrettent de possibles reports d’achat sur l’occasion. Ils en veulent la variation à la hausse de pas moins de 75,7% enregistrée entre janvier et juin 2009 par rapport à la même période de 2008. Quelque 21 360 véhicules d’occasion sont entrés au pays cette année contre 12 159 durant la même période de l’année précédente.

Source: La vie économique
Le: 21/09/09
 
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....