Actualités
Après le textile et l’automobile, un plan d’urgence pour l’électronique et le tourisme
Centre villeLes deux secteurs bénéficieront du plan lancé en mars dernier. Pour le tourisme, des mesures supplémentaires spécifiques sont prévues.

C’était prévisible. Après le textile, le cuir et les équipements automobile, c’est au tour de l’électronique d’avoir  recours au soutien de l’Etat. Le secteur bénéficiera également des mesures du plan d’urgence mis en place début mars. La décision, non encore rendue officielle, a été entérinée lors de la troisième réunion du comité de veille stratégique qui s’est tenue le 29 avril.

Selon des sources concordantes aux ministères des finances et de l’industrie, la décision se justifie à partir du moment où les entreprises du secteur électronique, fortement tributaires de grands donneurs d’ordre étrangers, ont, elles aussi, commencé à faire preuve des mêmes difficultés que celles observées dans les trois premiers secteurs : baisse significative de l’activité, difficultés financières et menaces sur l’emploi. Dans les jours qui viennent, les entreprises du secteur devront donc commencer à déposer leurs dossiers auprès des ministères concernés.

Autre grande décision: la mise en place de mesures de soutien pour le secteur touristique. Mais à la différence des autres secteurs, le tourisme, étant une activité spécifique et de surcroît non industrielle, fera l’objet d’un dispositif légèrement différentié ou plutôt amélioré. Selon des sources au sein du comité de veille, les entreprises du secteur devraient en plus des mesures déjà accordées aux autres activités (voir encadré) avoir droit à un autre dispositif. Pour cela, le comité de veille dédié au tourisme a présenté, lors de la réunion du 29 avril dernier, une batterie de mesures à court et moyen terme.

Les professionnels demandent, entre autres, la baisse de certaines taxes locales appliquées au secteur, la baisse de la TVA à 10% à partir de 2010 ou encore l’amélioration des conditions d’accès au financement du fonds Renovotel. Depuis le 29 avril, les équipes du comité de veille stratégique travaillent sur ces propositions pour en sortir les trois mesures d’urgence à lancer en priorité et qui devront être validées lors de la prochaine réunion du comité de veille.

Source: La Vie Eco
Le: 11/05/09
 
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....