Actualités
Maroc télécom promet le Triple Play pour 2009
Maroc télécom triple play

Maroc Telecom compte lancer son offre Triple Play ce mois-ci. Faute d'accéder à la boucle nationale, Méditel et Wana ne peuvent pas se positionner sur ce créneau pour l'instant.

L'année 2009 sera-t-elle celle du Triple Play au Maroc ? Tout porte à le croire. Les abonnés marocains désireux de rassembler les trois services (téléphone fixe, télévision par ADSL et Internet) en une seule facture et en un seul boîtier pourront bientôt le faire. Du moins, les clients de Maroc Telecom. Les marketteurs de l'opérateur historique peaufinent actuellement des offres «Triple Play» à lancer sur le marché ce mois-ci. Plusieurs formules seraient prévues, dont un bouquet basique de chaînes télévisées, de la téléphonie fixe gratuite -soir, week-end et jours fériés- et un débit Internet de 128 kilobits. Auprès de Maroc Telecom, on nous explique qu'il s'agit d'une offre de convergence pour simplifier l'usage des télécoms et de l'audiovisuel.

«L'offre n'est pas encore bouclée», indiquent nos sources qui promettent de la richesse dans les bouquets à des prix moins élevés. Selon des sources internes à Maroc Telecom, la formule basique tournerait autour de 300 DH/mois. Une mensualité jugée «trop élevée» par des observateurs. «Un abonné aux trois services séparément paierait moins cher. Si l'on fait le calcul (99 DH pour Internet +150 DHpour le fixe + 48DH pour le bouquet d'accès TV ADSL = 297 DH), le client paierait trois dirhams de plus !», explique un professionnel. Pour lui, l'offre n'est pas si attractive que ça. Du côté des autres opérateurs télécoms, l'on explique que tant que le fixe filaire (par fil) demeure l'apanage de Maroc Telecom, aucune offre Triple Play ne peut être envisagée. Pourtant, l'opérateur historique est tenu de louer son infrastructure aux autres, opérateurs. C'est ce qu'on appelle le dégroupage de la boucle locale qui peut être partiel ou total. Le premier, moins coûteux, permet à un opérateur de proposer et de gérer par exemple de bout en bout la connexion Internet ADSL.

La partie téléphonie reste exclusivement gérée par l'opérateur historique. Quant au dégroupage total, plus cher, il permet à un opérateur historique de proposer à l'opérateur alternatif la totalité de la bande de fréquence de la paire de cuivre. L'ensemble des services Internet et téléphonie est alors exclusivement géré par l'opérateur alternatif et non plus par l'opérateur historique. «Théoriquement, cela permettrait à Wana et à Méditel d'accéder aux lignes téléphoniques, «la paire de cuivre», jusqu'à l'abonné. Sans refaire un deuxième investissement pour doubler la ligne», explique un professionnel. Ainsi, moyennant finances, ils pourront utiliser la plateforme de Maroc Telecom pour y véhiculer leurs services. Et c'est justement la location périodique que doivent payer Wana et Méditel qui ne fait pas l'unanimité chez ces opérateurs alternatifs. De l'ordre de 50 à 100 DH mensuels par ligne, ce tarif est jugé «trop élevé» par les deux concurrents de Maroc Telecom. «Ce prix est absurde et ne repose sur aucune logique économique. Ce tarif ne nous intéresse pas pour la simple raison qu 'il n'est pas rentable», souligne une source interne à Wana.

En attendant, l'Agence nationale de réglementation des télécommunications joue les bons offices entre les trois opérateurs pour faire aboutir le dégroupage total dans les plus brefs délais. Pour rappel, le Triple Play peut avoir plusieurs déclinaisons dans l'industrie des télécommunications. Ainsi, au lieu de la téléphonie fixe, l'opérateur peut proposer de la téléphonie sous forme de voix sur IP, et au lieu de la télévision par ADSL les services de vidéo à la demande.

Source: Le Soir Echos
Le: 03/01/09

 
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....