Actualités
Projet de loi contre les violences dans les stades au Maroc.
Botola Le gouvernement marocain est en train d'élaborer un projet de loi destiné à combattre le hooliganisme à l'intérieur des stades de football, a-t-on appris mardi auprès du ministère des Sports à Rabat. "Nous allons enrichir notre législation par un texte de loi qui doit dorénavant punir les auteurs du hooliganisme à l'intérieur des stades. Notre code pénal prévoit des sanctions contre les violences à l'extérieur des stades mais il ignore celles qui se déroulent à l'intérieur des stades", a déclaré à l'AFP un responsable du ministre des Sports. Contacté par l'AFP, un dirigeant de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a confirmé que le ministère des Sports avait été chargé d'élaborer un projet de loi contre les violences à l'intérieur des stades.

"Cette loi verra prochainement le jour afin de combler les lacunes sur le plan juridique", a déclaré à l'AFP Mohamed Moufid, président de la Commission centrale de discipline auprès de la FRMF, trois jours après les incidents violents qui ont entaché samedi la fin du match entre le Kawkab de Marrakech et le Wydad de Casablanca. A Marrakech, une quarantaine de supporteurs avaient été blessés par des jets de pierres après le match. Une cinquantaine de personnes avaient été interpellées par la police avant d'être relâchées, selon les autorités.

Un second match entre Safi et Khouribga avait également été marqué par des incidents, de moindre importance, le week-end dernier. Les ministères des Sports et de l'Intérieur ont aussi pris, lors d'une réunion d'urgence mardi, une série de mesures visant à lutter contre les violences dans les stades. Il s'agit notamment de la création d'une commission permanente chargée de "lutter contre ce problème à travers des actions concrètes", a dit M. Moufid.

Concernant les incidents de Marrakech, la commission de discipline, qui relève du Groupement national de football, a condamné mardi soir le Kawkab de Marrakech à disputer ses "quatre prochains matches à Marrakech à huis clos", a indiqué la FRMF. Elle a en outre infligé une "suspension à vie" contre le joueur de Safi Adil Hliouat, pour avoir "craché sur l'arbitre du match", et imposé à son club de disputer "à huis clos son prochain match à domicile", selon la même source.

Source: AFP
Le: 09/10/08
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....