Actualités
Appel à la "réouverture immédiate" de la frontière entre le Maroc et l'Algérie
Algérie MarocLes participants au 2è Forum mondial de Fès sur l'Union pour la Méditerranée (UPM) ont appelé, vendredi, à la réouverture immédiate de la frontière entre le Maroc et l'Algérie, fermée depuis 1994.

"Les congressistes renouvellent leur appel à l'ouverture immédiate de la frontière entre le Maroc et l'Algérie, deux pays frères qui constituent un bloc essentiel de l'échiquier du processus méditerranéen, en vue de donner aux deux peuples la liberté de circulation des biens et des personnes", lit-on dans la déclaration finale sanctionnant trois jours de travaux.

Les participants à ce forum, qui a réuni des personnalités politiques et diplomatiques, ainsi que des économistes, des universitaires, des intellectuels des deux rives de la Méditerranée, ont souligné que "la solution des différends reste absolument déterminante et que si nous n'y parvenons pas, alors les solidarités de fait resteront lettre morte".

"Cela pose à nouveau la question de la volonté politique et on ne peut comprendre que des problèmes méditerranéens soient pris en charge par des acteurs extérieurs à la région", ajoutent les mêmes sources.

Dans cet ordre d'idées, les participants réitèrent leur "appel à une solution définitive du problème israélo-palestinien", partant de leur conviction que "la résolution de ce problème sur la base de l'initiative arabe contribuera de manière importante à l'instauration de la paix et de la sécurité dans la région du Moyen Orient, dans toute la Méditerranée et dans le monde, et cela à travers la création d'un Etat palestinien indépendant".

Pour ce qui est de la crise mondiale en cours, elle constitue, selon la déclaration du forum, "une raison supplémentaire pour accélérer la mise en oeuvre du processus de l'UPM", qui n'avance plus depuis les événements douloureux de Gaza.

"La constitution urgente d'un espace régional et d'échange est le meilleur garant pour limiter les effets négatifs des crises économiques systémiques", explique le texte.

Mieux encore, les congressistes ont relevé que "la crise économique actuelle présente une véritable opportunité pour les pays des deux rives "pour procéder à un redéploiement des activités industrielles entre leurs entreprises dans les filières où il y a un avantage comparatif incontestable ainsi qu'une complémentarité qui touchent le développement durable, l'environnement, un certain nombre de services productifs, le tourisme, la santé et les technologies de l'information.

Ils insistent pour qu'un appui particulier soit accordé aux PME fortes utilisatrices de main d'oeuvre grâce à une politique volontariste de transfert de technologie, favorisant la pénétration de l'économie de l'intelligence et la mise en place d'un système de financement.

Evoquant la question de l'éducation et de l'enseignement, la déclaration rappelle que c'est autour de la Méditerranée que les premières universités dans le monde sont nées vers l'an 1000, tout en se félicitant de la prochaine création à Fès de l'université euro-méditerranéenne et en recommandant la création d'une académie méditerranéenne de sport qui sera rattachée à cet établissement.

A l'issue de cette séance de clôture, il a été annoncé que la prochaine édition de ce forum sera consacrée entièrement à la question de l'éducation et de l'enseignement, qui occupe une place centrale dans la formation des futures générations, appelées à adhérer et à s'approprier le projet de l'UPM.

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 2ème édition du Forum de Fès avait pour thème "l'UPM: quel bilan pour quelles perspectives?".

Source: MAP
Le: 30/05/09
 
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....