Actualités
Jeux Olympiques de Pékin : Des résultats à la mesure des moyens.
Jeux olympic 2008 Les premières journées de compétitions des Jeux Olympiques de Pékin ont vu la participation de la plupart des disciplines sportives dans lesquelles le Maroc était engagé, à savoir la boxe, le judo, l’escrime et la natation. Les premiers résultats sont conformes aux prévisions dans la mesure où, à l’exception du boxeur Driss Moussaïd, tous les concurrents marocains ont été éliminés, sans autre forme de procès.

Ce n’est pas faute de volonté et de courage de la part de nos représentants qui, le plus souvent, ont fait mieux que se défendre. Mais, il est clair que le niveau mondial ne cesse de se hisser vers les sommets, tandis que le sport national continue à vivoter, dans l’improvisation et la confusion, comme ce fut le cas en natation où le CNOM a envoyé la nageuse Sara Bikri sans l’entraîneur national désigné par la Fédération à cet effet. Nos judokas n’ont pas hésité à se plaindre de la misère qui leur est faite et du manque flagrant de moyens pour s’améliorer.

Certes, il reste encore des possibilités en boxe avec l’entrée en lice de nouveaux champions à l’image de Tahar Tamsamani, en Tae kwondo qui vont essayer de se surpasser pour faire mieux que «la participation symbolique», chère à Pierre de Courbetin, mais qui ne peut être le seul objectif pour le Maroc qui, dès 1960, remportait déjà une médaille aux Jeux Olympiques de Rome, sans oublier les Aouita, Nawal Moutawakil, Skah, Boutaieb, Nezha Bidouane et autre El Guerrouj.

Tout le poids de ces jeux reposera désormais sur l’athlétisme où le Maroc est représenté par quelque 26 athlètes qui auront à cœur de s’illustrer, face surtout à des concurrents africains comme nous le décrit notre envoyé spécial à Pékin Belaïd Bouimid.

Pour l’heure, l’ambiance reste malgré tout sereine au sein de la délégation marocaine qui est à pied d’œuvre et dont les membres se serrent les coudes pour résister au «tsunami» asiatique des athlètes chinois, japonais, coréens, ouzbeks, tadjiks et autres kazakhs, qui, avec les armadas européenne et américaine, dominent cette première partie des Jeux de la 29e olympiade.

Désormais, la Chine, le pays organisateur qui, a minutieusement préparé ces jeux, se positionne comme le leader mondial et trône désormais en tête du classement par médailles à l’issue de la 5ème journée avec 17 Or, 4 Argent et 5 Bronze.

Source: AlBayane
Le: 13/08/08
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....