Actualités
Des ordinateurs connectés à Internet au profit des directeurs des établissements scolaires
OrdinateursLe ministère de l'Education nationale et les deux opérateurs télécoms (Méditel et Wana) ont signé, mardi à Rabat, deux conventions-cadre en vertu desquelles les directeurs des établissements scolaires se feront livrer des ordinateurs portables connectés à Internet.

Selon les termes desdites conventions, signées par le ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, M. Ahmed Akhchichine, les directeurs généraux de Méditel et Wana, respectivement MM. Mohamed El Mandjra et Frédéric Debord, les deux opérateurs télécoms nationaux s'engagent à remettre à 5446 directeurs d'établissements scolaires des ordinateurs, des imprimantes et des logiciels et à assurer les services de connexion à Internet et d'entretien des équipements informatiques.

Ces nouveaux services profiteront en particulier aux établissements du primaire (68 pc de l'ensemble des établissements bénéficiaires), suivis des collèges (21 pc) et des lycées (11 pc).

68 pc des établissements bénéficiaires relèvent du milieu urbain, contre 32 pc du monde rural, selon les termes de cette convention qui porte sur la mise en place d'un système informatique moderne et intégré qui se base sur les dernières technologies de l'information et logiciels et qui permettront ainsi une meilleure gestion des établissements scolaires publics.

Dans une allocution à cette occasion, M. Akhchichine a indiqué que ce projet innovant confirme la volonté de l'ensemble des acteurs à s'inscrire dans la dynamique du programme d'urgence en vue de réhabiliter la confiance en l'école publique.

Après avoir rappelé les efforts déployés par le ministère dans ce domaine, le ministre a indiqué que ce projet contribuera à la mise en oeuvre des projets de modernisation du système éducatif en général, et de l'administration des établissements scolaires, en particulier, ajoutant que cette initiative est le premier pas vers la réalisation du grand projet d'école marocaine du troisième millénaire.

Pour sa part, M. Réda Chami, ministre de l'industrie, du commerce et des nouvelles technologies, a fait part de sa volonté de soutenir ce projet qui s'inscrit dans le cadre de la réforme et de modernisation du système éducatif.

Les directeurs généraux de Méditel et Wana ont aussi souligné leur volonté de contribuer à la réussite de chantier de réforme du système éducatif.

Source: MAP
Le: 17/09/09
 
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....