Actualités
Près de 15 villes nouvelles doivent "sortir de terre" à l'horizon 2020 au Maroc
TamesnaL'hebdomadaire international "Jeune Afrique" souligne, dans sa dernière livraison, que près de 15 villes nouvelles doivent "sortir de terre" à l'horizon 2020 au Maroc, notant à cet égard que l'Etat, les banquiers et les promoteurs "se retroussent les manches" pour tenir cet engagement.

Sous le titre "Maroc: Le pari des villes nouvelles", le magazine panafricain rappelle que ce vaste programme avait été lancé en 2004 avec la ville nouvelle de Tamansourt, faisant observer que les deux tranches de cette cité, dont l'une existante de 1.200 hectares et la 2-ème en projet de 700 hectares, totaliseront 88.000 logements et pourront accueillir 450.000 habitants.

"Le choix des villes nouvelles est un maillon fort du programme gouvernemental en termes d'aménagement du territoire. A l'horizon 2020, près de 15 villes nouvelles auront été construites afin de faire face aux besoins, notamment à Tanger, Nador ou encore Casablanca", souligne-t-on au ministère de l'Habitat.

Il ne s'agit plus simplement de créer des extensions aux villes existantes, mais bien de faire émerger une ville à part entière", explique le ministre de l'Habitat, M. Ahmed Taoufiq Hejira, cité par la publication.

Evoquant la ville nouvelle de Tamesna, l'hebdomadaire panafricain relève que cette cité, édifiée sur 840 hectares, pourra accueillir 250.000 habitants et couvrira à elle seule 38 pc des besoins en logements dans la région de Rabat.

"A terme, l'investissement global du projet de Tamesna devrait avoisiner les 22 milliards de dirhams", précise-t-il.

Selon le ministère de l'Habitat, 80 pc des Marocains devraient être propriétaires de leur logement à l'horizon 2012.

Source: MAP
Le: 28/06/09
 
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....