Actualités
150 Millions de dollars pour la station Moulay Yaâcoub
station thermale Moulay YaâcoubDes investissements d'un montant de 150 millions dollars seront engagés pour la mise en valeur de la station thermale Moulay Yaâcoub, située à 22 kilomètres au nord-ouest de la ville de Fès.

Réalisée grâce à un partenariat stratégique entre la société jordanienne MAWARED et CDG Développement signé à Marrakech lors de la dernière visite du Roi Abdellah II de Jordanie en janvier, ce projet a pour objectif de faire de la station thermale Moulay Yaâcoub, qui sera "assujettie à une extension et à une utilisation optimisée des ressources en eau thermale", une "destination écologique de choix". Dans un entretien à la MAP, le directeur délégué de la société Sothermy, filiale de CDG développement, Faisal Belhassani a souligné que ce nouveau concept, basé sur l'écotourisme, est à même d'augmenter la destination déjà populaire accueillant plus d'un million de visiteurs par année.

Selon lui, l'objectif est de "combiner intelligemment et faire cohabiter en toute harmonie une approche thermale à vocation thérapeutique avec une démarche plus orientée vers un esprit Spa autour d'un espace d'écotourisme pour placer Moulay Yaâcoub comme destination de bien-être et de remise en forme sur la carte internationale et faire des Thermes un puissant vecteur de développement touristique de la région de Fès ". Parmi les composantes de ce projet, explique M. Belhassani, figure aussi la mise à niveau et la reconfiguration de l'offre produit thermale actuelle par la construction d'une nouvelle station répondant aux normes d'hygiène et de sécurité et la mise à niveau de la station moderne (reconfiguration des espaces, agencements, offre produits, équipements, éclairage, couleurs, ambiances..).

Le directeur délégué de la société a précisé que ce projet comprend aussi la création de nouveaux espaces pour l'hébergement, ainsi que des espaces ludiques et de loisirs pour les enfants et adolescents, des espaces d'animation, restauration diététique et gastronomique et un centre de conférences. Dans le cadre de ce "projet ambitieux", poursuit-il, il sera procédé à des aménagements destinés à améliorer la qualité du site d'une manière générale à travers la création d'espaces verts, des circuits pour les randonnées, l'équitation et l'artisanat. Selon lui, "s'il reste évident que la médecine thermale garde toujours un grand potentiel qui doit sans cesse être renforcé, surtout pour la clientèle nationale, la demande du public, et plus particulièrement des touristes, s'oriente parallèlement vers une demande à connotation moins médicalisée, plus empreinte de bien-être, de relaxation et de plaisir, à l'image des Spas qui ont trouvé au Maroc et à l'échelle internationale un lieu de prédilection".

Il a fait savoir que les mentalités et les besoins évoluent vers deux nouvelles directions, d'une part plus de service et plus d'attention personnalisée, d'autre part des soins à choisir à la carte, pour le bien-être et le plaisir, en dehors de toute notion de cure médicalisée. Prenant en considération ces nouvelles tendances, une tradition liée au tourisme rural et de santé vient d'être instaurée, a-t-il ajouté, précisant qu'il a été procédé à la diversification d'une panoplie d'activités axées sur les bienfaits des eaux de Moulay Yaâcoub couplées au micro climat de la région et aux différentes possibilités de randonnées sur place.


Source: MAP
Le : 29/02/08
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....