Actualités
Un projet pour promouvoir le mini-foot: Un premier complexe de huit terrains.
Mini footUn complexe de football à cinq joueurs ouvrira dans un an à Sidi Maârouf à Casablanca. Voilà une solution pour tous ceux qui veulent pratiquer ce sport dans de bonnes conditions.

Etalé sur une superficie de 10.000 m2, ce complexe comportera huit terrains de football en gazon synthétique de 600 m2 chacun, dont quatre couverts. C’est Nacer Mekouar, un jeune entrepreneur de 25 ans, qui est derrière ce projet. Il s’est associé avec la société française Urban Football, qui gère déjà plusieurs centres de mini-foot en France et qui apportera son expertise dans le domaine.

Le coût du projet s’élève à 12 millions de DH, un montant qui sera apporté à hauteur d’un tiers par Nacer Mekouar à travers GAM (Groupe d’affaires méditerranéennes). Urban Football fournira un autre tiers et la société de capital risque Actival Finances financera le reste.
Pour l’instant, le projet est en cours de réalisation. Nacer Mekouar est en train de finaliser les dernières formalités administratives pour l’obtention d’un contrat de bail sur le terrain, qui est public et dédié aux équipements sportifs.

Depuis un an, le jeune entrepreneur fraîchement diplômé d’économie à Paris-Dauphine a dû se battre pour obtenir la location du terrain. Il a effectué de nombreuses démarches auprès de l’Agence urbaine, la préfecture d’Aïn Chock, la direction régionale des domaines, la commune et la wilaya, le Centre régional des investissements, les ministères de la Jeunesse et des Sports et des Finances, etc. «Un véritable parcours du combattant. Il faut se déplacer dix fois avant d’obtenir la moindre information ou document. C’est très anarchique et archaïque», souligne-t-il.

Aujourd’hui, Nacer est presque arrivé au bout de ses peines et les travaux de construction vont bientôt démarrer.

Tous les équipements seront fournis aux joueurs (chaussures, ballons, tenues). Des arbitres seront mis à leur disposition. Des parties gratuites seront offertes à des associations de jeunes défavorisés. En outre, les étudiants bénéficieront de tarifs réduits et les entreprises pourront organiser des événements sportifs pour leurs collaborateurs.
Il est prévu aussi de construire sur place une école de football qui pourra accueillir les enfants tout au long de l’année pour des cours et des stages.

A noter que le concept de foot à cinq connaît un gros succès un peu partout dans le monde. Des coupes locales, régionales, nationales et internationales s’organisent et connaissent un engouement certain. Désormais, le Maroc aura aussi ses stades, et c’est tant mieux car cela contribuera à pallier au manque d’infrastructures sportives dans le pays.
Justement, Nacer Mekouar ne compte pas s’arrêter là. Il envisage de construire d’autres complexes similaires à Casablanca, Rabat, Marrakech, Fès, Tanger…

Source: L'économiste
Le: 18/02/09
 
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....