Actualités
Mondial/CAN 2010: La presse nationale qualifie d'humiliante l'élimination de la sélection marocaine
Maroc GabonLa presse nationale de lundi qualifie de "honte" la cuisante défaite de la sélection marocaine de football, samedi à Libreville, face à son homologue gabonaise (1-3), et d'"humiliante" la façon dont l'équipe nationale est sortie de la course des qualifications du Mondial-2010.

Les commentateurs de la presse nationale soulignent la grosse déception des Lions de l'Atlas, qui, à leurs yeux, "ont apporté la honte et brûlé les coeurs" des Marocains par leur défaite humiliante devant le Gabon.

La participation marocaine aux éliminatoires de la Coupe du monde 2010 est "la plus faible et la pire" dans l'histoire du football national.

Le journal sportif + Al Mountakhab + estime que l'équipe nationale était "sans âme, sans ossature et sans armes", appelant à redémarrer à zéro si nécessaire, mais avec une nouvelle réflexion et une sérieuse mentalité.

"Les déceptions et les déconfitures que nous accumulons aujourd'hui ne sont plus que la résultante de choix unilatéraux", martèle le journal.

Pour sa part, +Assabah+ estime que la défaite des Lions de l'Atlas face aux Panthères du Gabon confirme leur médiocrité affichée dès l'entame des joutes dans le groupe A.

Dans la même optique + Al Ittihad Al Ichtiraki+ souligne que la rencontre de Libreville nous incite à examiner sérieusement la réalité du football national pour tirer les leçons et réfléchir à une politique globale en vue de promouvoir le football au Maroc.

+ Al Ahdat Al Maghribia+ estime, quant à lui, que l'élimination est le résultat de l'"improvisation" qui a condamné l'équipe nationale à se retirer, et de la manière "la plus humiliante", de la course du Mondial.

Sous le titre "Naufrage à Libreville", +Al Bayane+ estime que la défaite "cuisante" de trois buts à un "dénote la faiblesse morale et physique de nos lions atomisés par des Panthères, qui n'étaient pas aussi méchants que ça".

"Face à une équipe marocaine malade dans sa tête et dans ses jambes, les Gabonais n'ont pas affiché un grand sens de jeu, ni une stratégie géniale pour décrocher la qualification".

"Le onze national a démontré encore une fois qu'il ne méritait pas la qualification à la CAN et encore moins à la Coupe du monde".

Pour sa part, le journal +Libération+ écrit qu'on nourrissait l'espoir de les voir au mondial et les voilà qui poussent l'exploit jusqu'à rater la CAN. Le football ne sera donc présent ni en Afrique du Sud pour la Coupe du monde, ni en Angola pour la Coupe d'Afrique des Nations", avance-t-il.

"L'équipe nationale était sans ressort, sans solidarité, sans punch (...). Jamais le Maroc n'a été aussi clairement et aussi sèchement éliminé d'une course vers une coupe du monde sauf peut-être en 74 (une élimination provoquée par le scandale d'arbitrage)", écrit +L'Opinion+.

"Il reste un match, un seul pour sortir la tête haute de ce foutu gâchis, ce serais de battre le Cameroun à Casablanca le 14 novembre", ajoute-il.

Par ailleurs, le quotidien +Al Alam+ prône plutôt une réelle reconstitution de l'équipe marocaine en vue d'assurer une véritable relance du football marocain.

En dépit de cette frustration, +Al Massae+ s'est montré quelque peu optimiste en rappelant le bilan de la participation marocaine aux Jeux de la Francophonie, qui ont laissé espérer un retour du sport national aux exploits d'antan.

Source: MAP
Le: 13/10/09
 
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....