Actualités
Souk de dattes Derb Milla: Les prix oscillent entre 6 et plus de 200 dirhams le kilogramme.
Marché des dattes C’est une tradition profondément ancrée dans la société marocaine. Les dattes constituent, durant le mois sacré du Ramadan, une denrée indispensable pour la table du «F’tour». Au marché des dattes Derb Milla, les prix de cette denrée diffèrent selon son origine.

Derb Milla. La zone se transforme en un boucan d’enfer à partir de quatorze heures. Impossible de trouver une hypothétique place vacante pour garer son véhicule. Même les piétons trouvent du mal à avancer sur les trottoirs en raison de la forte affluence que connaît ce quartier connu les autres jours de l’année par son calme derrière lequel se cachent la pauvreté, la malpropreté des ruelles sinueuses et les phénomènes sociaux qui y sévissent, sans oublier l’oisiveté et le désœuvrement de la jeunesse.

Ce qui attire toute cette population en cette période exactement n’est autre que le marché des dattes. Un vieux marché, composé de magasins alignés, les uns à côté des autres, sur les ruelles du quartier. Toutes les marques de dattes sont exposées à la vente. Les dattes originaires des différentes régions du royaume, notamment du sud, sont plus au moins chères que celles provenant de l’import. Les marques «Majhoul», «ou Jihl», appellation locale de certaines dattes, sont plus chères. Le kilogramme est vendu à 150 dirhams.

A Derb Milla dans la préfecture des arrondissements de Derb Soltane Al Fida, les consommateurs n’ont que l’embarras du choix. On trouve des dattes qui proviennent de la Tunisie, de l’Algérie et bien d’autres pays, en plus bien entendu de celles récoltées dans les régions du sud du Royaume. L’offre est diverse. Les prix oscillent entre 6 et plus de 200 dirhams le kilogramme. Chacun y va selon ses moyens. Les dattes constituent un aliment fondamental pour les jeûneurs. Une denrée indispensable dans le menu de la rupture du jeûne. C’est pourquoi, durant ce mois de ramadan, c’est l’effervescence dans la trentaine de magasins composant ce marché de dattes. En plus des habitants de la capitale économique du pays, les acheteurs viennent des autres villes du royaume, notamment de Fès, Settat, Beni Mellal et El Jadida ainsi que les régions de la métropole. Presque chaque jour, des camions en provenance des villes de Zagora, Ouarzazate, Tata, Errachidia, Agdz arrivent au quartier Derb Milla.

Source: Albayane
Le: 08/09/08
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....