Actualités
Avantages du «e-commerce» pour le secteur hôtelier
Résérvation en ligne Un petit déjeuner d'affaires a été organisé, dernièrement, à Marrakech à l'Hôtel Atlas Médina par l'ITC en partenariat avec la Fédération Nationale du Tourisme (FNT), l'Association des Professionnels de Technologie de l'Information (APEBI) et le Centre de Monétique International (CMI).

La réservation en ligne : avantages et meilleures pratiques, thème de l'intervention de Daniel Ebneter, expert suisse en commerce électronique qui a marqué cette rencontre à laquelle assistaient les représentants de la FNI, et certains hôteliers de Marrakech. Cette réunion a pour objectif de présenter aux hôteliers travaillant en grande partie avec des visiteurs étrangers, les atouts leur permettant de s'engager sur la voie du commerce électronique, ainsi que les arguments et techniques qui seront déclinés par les intervenants marocains et internationaux invités par l'ITC et la FNT.

Cette rencontre sur ce thème fait suite à la conférence sur le paiement électronique organisée par le Centre du Commerce International (ITC) à Casablanca avec le CMPE, et à la publication d'un rapport sur la finance électronique au Maroc. Cet évènement très ciblé au niveau sectoriel constitue l'étape suivante naturelle dans la promotion du commerce électronique et de l'accompagnement des PME sur cette voie.  A titre de comparaison, au Maroc, les coûts informatiques liés au « e-commerce » (Offres standards) sont considérés comme très élevés. Est-ce réellement le cas ?

La presse fait écho de charges et frais cumulés allant de 4 à 8% du montant des transactions réalisées avec un paiement en ligne à partir de l'étranger. Plus précisément, le déploiement par Maroc Télécommerce de la solution de paiement en ligne sur le site du client reviendrait à 270 euros environ, avec des frais mensuels de 22 euros.

Le CMI, qui gère l'authentification et la validation des transactions par carte de crédit demande notamment le dépôt d'une garantie pouvant s'élever jusqu'à 4500 euros pour couvrir les opérations sur Internet du client. En cas de fraude à la carte de crédit, le possesseur du site marchand n'est pas couvert. Dans le cas de l'hôtellerie, il faut ajouter à ces frais  le coût de la plate-forme de réservation en ligne. En France, le coût standard pour le déploiement d'une plate-forme de réservation pour un groupe hôtelier représente un investissement annuel de 10.000 euros (installation & maintenance) et une commission variant de 10 à 12 euros par transaction. Il faut compter environ 6 mois pour la négociation du contrat, la clarification des aspects techniques et de web design, l'intégration au niveau comptable, et les tests. Les principaux opérateurs de plates- formes clé en main sont Pegasus, SynXis, Fastbooking, Trust International, Travel Click.

Le "Business Breakfast" informera les PME participantes sur les technologies et solutions existantes et leurs avantages commerciaux et conseillera les décideurs dans le cadre d'entretiens individuels sur les étapes à considérer. Les consultations auront lieu avec l'expert suisse et débuteront par une brève analyse de leur situation et offriront des recommandations concrètes pour bénéficier des avantages d'une plate-forme de réservation en ligne par carte de crédit. 

Des réponses aux questions suivantes sont apportées par cet expert :
•Quels sont les coûts pour déployer un tel service (coût initial, coûts récurrents) ?
•Quelles sont les sociétés qui proposent ce genre de services clé en main (on arrive sur le site de l'hôtel XYZ et quand on veut réserver, on est redirigé vers une plate-forme de réservation indépendante) ?
•Est-ce qu'il peut être plus économique de faire développer sa propre application et la faire installer sur le site d'un hôtel (hors groupe hôtelier) par une société informatique?
•Quelles sont les principales étapes pour lancer un tel service, et combien de temps faut-il compter ?
•Quel est le rôle des opérateurs type Visa, Mastercard... dans ce genre de services ?
Des rencontres individuelles ont eu lieu avec l'expert suisse qui a bien voulu répondre aux questions des participants à cette réunion très bénéfique et qui a mis la lumière sur ce mode de payement qui est encore timide chez nous au Maroc, mais constitue un important potentiel.

Source: Le Matin
Le: 22/12/08

 
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....