Actualités
Le cinéma en mouvement au Festival de San Sebastian: Deux films marocains sélectionnés.
Cinema Marocain Rappelons nous, c’est à la cinquante deuxième édition du célèbre Festival international du cinéma de San Sebastian que le film du réalisateur marocain Daoud Oulad Sayed a été programmé en sélection officielle.

Cette année, le 56e rendez-vous cinématographique qui a lieu à la péninsule ibérique, donnera à deux projets de films marocains la chance d’être appréciés par les professionnels lors de la quatrième édition du concours «Cinéma en mouvement» prévu le 22 septembre.

Tarfaya, l’opus de Daoud Oulad Sayed qui l’a amené au festival San Sebasti?n, est le premier long-métrage marocain, maghrébin, africain et arabe programmé en sélection officielle dans ce festival où il n’y a que les grandes œuvres qui ont droit de cité. Après cet exploit, c’est au tour de deux autres projets de films marocains, à savoir «Le Temps des camarades», Mohamed Chrif Tribak et «Tu te souviens d’Adil ?» de Mohamed Zineddaine, d’être sélectionnés à ce festival d’envergure internationale, où ils seront en lice avec deux autres films : «Chou Sar ?», de De Gaulle Eid et «Pomegranates and Myrrh» de Najwa Najjar (Palestine). Ce n’est certes pas la même chose, puisque cette fois-ci il s’agit de la sélection de projets en tournage ou en phase de post production, rentrant dans le cadre d’un programme visant l’échange entre professionnels et le soutien de cinéaste désirant de concrétiser leurs projets. Mais cela prouve la montée en flèche du cinéma marocain qui se fraye, doucement mais sûrement, une place sur la scène cinématographique mondiale, malgré une conjoncture peu favorable à une production cinématographique prospère.

Pour ce qui est de la concrétisation des meilleurs projets cinématographiques, ce sont les prix proposés par les partenaires de cette manifestation haute en couleurs qui financeront les projets. C’est pourquoi, ces quatre candidats ont intérêt à bien défendre leurs projets, le 22 septembre 2008, devant un parterre de cinéastes et de professionnels qui les décortiqueront afin d’en primer les plus méritants. Les deux longs métrages marocains se penchent sur des thèmes d’actualité. Le premier «Le Temps des camarades» de Mohamed Chrif Tribak s’attaque comme son nom l’indique au milieu estudiantin. C’est, en effet, dans l’université où le réalisateur puise matière à réflexion. Une atmosphère que le réalisateur décide non d’explorer puisqu’il connaît déjà, mais de revisiter et redécouvrir à travers les yeux et l’esprit d’un jeune couple. Natif de 1973, c’est à Paris que Mohamed Chrif Tribak a étudié le cinéma. Son expérience est riche en longs et courts-métrages dont « Nassim ».

Le second long-métrage sélectionné n’est autre que «Tu te souviens d’Adil ?» de Mohamed Zineddaine. Le réalisateur braque les projecteurs sur l’immigration clandestine qui continue de faire des ravages et le déchirement d’une jeunesse qui se cherche continuellement.
Aouita a aussi remporté le grand prix d'athlétisme à 3 reprises. Il était détenteur des records du monde de 5 distances dont 2 olympiques et a aligné 44 victoires consécutives sur 9 distances entre juillet 1985 et septembre 1987.

Le cinéma en mouvement a toujours été ouvert aux nouvelles expériences cinématographiques méritant d’être soutenues. Ce programme tend la main aux cinéastes des quatre coins du globe.

Source: AlBayane
Le: 05/09/08
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....