Actualités
Début du championnat d'élite: Dernière ligne droite avant le professionnalisme
Championnat du marocLe championnat national de football d'élite reprendra ses droits le week-end prochain dans un contexte de profonds changements dans la gestion des clubs, à une année de l'introduction du professionnalisme.

La nouvelle saison 2009-2010, dont le compte à rebours a déjà commencé pour un départ le 28 août, verra plusieurs changements notamment au niveau des entraîneurs.

Alors que certains d'entre eux ont pu garder leurs sièges à la faveur d'une saison réussie avec leurs équipes, d'autres ont été obligés, bon gré mal gré, de changer de club.

Plusieurs transferts de joueurs et entraîneurs ont marqué la période de trêve avec surtout des offres alléchantes pour les meilleurs éléments qui devraient combler les déficits de différentes lignes.

Face au défi de la compétition pour la conquête du titre, ou autrement l'occupation des places qualificatives pour les tournois africains, tous les clubs devaient procéder à la restructuration de leurs directions techniques, en vue de faire éviter à leurs équipes de sortir bredouille de la course.

Avec la reprise de la nouvelle saison, marquée par de grands chantiers de restructuration technique et financière des clubs, les responsables du football marocain se retrouvent confrontés à plusieurs contraintes, dont la réforme des méthodes de travail et de gestion.

En plus des chantiers de construction de nouveaux stades et la réfection d'autres terrains, lancés dans le cadre du projet de mise à niveau du football national, le nouveau bureau fédéral et son président Ali Fassi Fihri, élu en avril, aspire faire progresser le football marocain de l'amateurisme au professionnalisme, à travers la restructuration et la révision des statuts de la fédération.

Ainsi, et parmi les mesures engagées, la mise en place d'une commission chargée de gérer et de suivre le championnat national en attendant une modification des statuts et règlements de la fédération devant résoudre la problématique de la relégation et de la montée des clubs de et vers l'élite.

Soucieuse de permettre au football marocain de retrouver sa place de choix sur les échiquiers international et africain, la FRMF a mis en place un programme de mise à niveau de football et de renforcement des ressources financières, en mettant l'accent en particulier sur les jeunes.

La violence dans les stades est l'un des grands défis que la fédération et la commission provisoire, chargée de la gestion du championnat national, doivent relever pour assurer la sécurité du public.

La commission sera en effet appelée à prendre les mesures nécessaires pour enrayer ce phénomène, en évitant les décisions contre-productives comme l'interdiction d'accès aux stades qui priverait les clubs de leurs principales ressources.

Certes, les clubs nationaux sont conscients de l'ampleur de leur responsabilité pour redorer son blason au football national sur la scène internationale, encouragés en cela par les orientations de SM le Roi Mohammed VI visant à allouer aux clubs 75 millions de dhs, une somme qui sera prise en charge par la Banque du Maroc, la Caisse de Dépôt et de gestion et l'Office chérifienne de phosphate.

Étant donné l'importance du sport dans l'émancipation des jeunes et le développement des nations, SM le Roi a donné ses Hautes instructions au Fonds Hassan II pour le développement économique et social de consacrer à cet effet un don exceptionnel de 25 millions de dhs devant porter l'aide globale à 250 millions de dhs.

Source: MAP
Par: Taoufik Saoulaji
Le: 26/08/09
 
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....