Actualités
Casanearshore et Rabat Technopolis attirent des entreprises malgré la crise.
CasanearshoreL’intégralité des deux premières tranches de Casanearshore, soit 80000 m2, sera livrée en juin 2009.
Accor y construira un Ibis et un Novotel d’une capacité totale de 300 chambres.
80 % de la première tranche de Technopolis déjà vendus.

Un peu plus de deux ans après le début de sa mise en œuvre, la stratégie offshoring du Maroc commence à donner ses fruits. Le pays figure dans le top 30 des destinations les plus prisées, mais ses ambitions sont largement plus élevées. «A la vitesse à laquelle nous avançons, le Maroc va certainement conquérir une place dans le top 10 dans les prochaines années», s’enthousiaste Mohamed Lasry, administrateur directeur général de Casaneareshore. «Il faut bien voir que nous progressons à grands pas. Sur Casablanca, alors que les travaux n’ont commencé qu’en décembre 2006, on n’est pas loin d’une quarantaine d’entreprises déjà installées et un effectif de 2 000 personnes. Bien entendu, on est loin des 26 000 emplois qui seront créés, une fois les 250 000 m2 de bureaux commercialisés, mais le rythme s’accélère. A ce jour, 57 000 m2 sont construits et loués et 23 000 autres seront livrés en juin 2009. Le tout constitue la totalité des 2 premières tranches». Le début des travaux des troisième et quatrième tranches est programmé pour 2011. L’investissement prévisionnel total s’élève à 2,5 milliards de DH.

10 entreprises déjà installés à Technopolis

Preuve que le site de Casablanca est en plein développement, le groupe Accor vient d’être sélectionné pour y construire un Novotel et un Ibis. Au total, ce seront 300 chambres et un centre de conférences international qui seront livrés en 2011. Le chantier sera ouvert en mai prochain.
Aujourd’hui, explique-t-on à la direction de Casanearshore, on en est à la gestion de l’après-installation. Ainsi à la demande des clients, la capacité des parkings a été porté à 700 places contre 400 initialement. Autre exemple : les six enseignes de restauration qui ont ouvert leurs portes au niveau du food court ont du mal à accueillir toute la demande au moment fort du déjeuner. Si la direction du site tarde à ouvrir un autre espace, c’est juste pour leur permettre d’amortir leurs investissements.

Pour le Technopolis de Rabat, la satisfaction est également de mise. Chez Medz, filiale de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) en charge de l’offshoring, on indique que la première tranche
(50 000 m2 de bureaux environ), à peine lancée  il y a quelques mois, est déjà commercialisée à 80 %. Près de 10 entreprises, dont une entreprise marocaine spécialisée en microélectronique, sont déjà installées sur 13 000 m2 livrés. Ce sont plus de 500 emplois qui sont recensés sur ce site. Pour mettre le personnel dans les meilleures conditions, le transport et la restauration sont assurés.

A Fès, le parc sera opérationnel en 2011. Il y est prévu 130 000 m2 de bureaux et services sur les 22 ha au total. Les travaux commenceront incessamment. Ce sont des bureaux standard de 250 à 300 m2 qui seront construits en premier lieu. Et plus la demande se précisera, plus Medz ira vers du «sur mesure» car les grandes entreprises ont des exigences particulières en la matière.

Marrakech aura également son site spécialisé dans l’offshoring. Le projet sera probablement ficelé en 2012. En revanche, aucune date n’est indiquée à propos du début des travaux. Reste que nombreux sont les observateurs qui s’inquiètent des effets de  la crise mondiale qui touche particulièrement les principaux pays donneurs d’ordre, ceux de l’Union européenne en particulier. En clair, certaines entreprises pourraient suspendre certains de leurs projets d’investissements. Selon Mohamed Lasry, «il est vrai que les entreprises démarchées à travers le monde ne veulent pas prendre des options avant la fin du premier trimestre de 2009, mais cela nous paraît normal et ne nous inquiète pas». En d’autres termes, il n’y aura pas de coup de frein de la mise en œuvre du plan stratégique.

Source: La vie éco
Le: 22/02/09

 
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....