Actualités
Les benjamins de Tétouan représenteront le Maroc au Brésil
coupe danoneAprès la finale Coupe Danone 2008, qui s'est déroulée à Fès, c'est la ville de Tétouan qui a abrité, le week-end dernier, cet évènement.

Une finale qui a été remportée par les benjamins de cette cité, aux tirs au but, face aux Casablancais d'Aïn Chock. Les Tétouanais se rendront, donc, au Brésil pour affronter d'autres nations et représenter au mieux notre pays.
Ils seront 40 équipes à faire le déplacement à Sao Paulo. Parmi elles, celle de la ville de Tétouan qui représentera le Royaume au pays de la samba. 30 mille écoles et 160 mille équipes prennent part chaque année à cette compétition. Au Maroc, c'est le ministère de l'Education nationale, en collaboration avec la Centrale Laitière, qui veille au bon déroulement de cette manifestation. Il s'agit d'un évènement qui entre dans le cadre d'un programme organisé chaque année et dédié surtout aux élèves scolarisés, comme nous l'a expliqué Yazidi Brahim, responsable de l'organisation des compétitions sportives scolaires. Pour Alexandra Zivy, responsable à la Danone Nations Cup, le but est de «faire participer le maximum d'enfants à cette manifestation, leur inculquer le sens du fair-play, leur permettre de s'ouvrir sur d'autres cultures ainsi que de vivre un petit rêve au travers de cette coupe», a-t-elle souligné.

Le rêve est devenu donc une réalité pour ces petits Tétouanais qui n'ont pas laissé passer cette chance, surtout puisqu'ils jouaient sur le terrain de la première équipe de leur ville : le Moghreb de Tétouan. Saniat Rmel a été donc un stade béni pour ces enfants. La finale a été marquée par plusieurs évènements, entre autres, un lever de rideau ayant opposé les anciens de la Centrale Laitière aux anciens du Moghreb de Tétouan. Les femmes ont été aussi à l'honneur... 4 équipes parmi les 25, qui ont participé à cette fête footballistique, étaient féminines. Et ce sont les benjamines d'Aïn Choq qui ont été sacrées. Elles ont croisé le fer avec les benjamines de la délégation de Guelmim-Smara. Le public présent sur les gradins a eu de vrais moments de football et de divertissement, puisque, outre les matchs, les organisateurs ont prévu aussi des démonstrations de taekwondo et un spectacle de danse. D'ailleurs, l'organisation a été sans faute. Durant les ‘'péripéties du match final'', l'équipe casablancaise d'Aïn Chock était plus vive que celle tétouanaise mais les tirs au but ont décidé du sort du match et ont été en faveur de cette dernière. Elle doit, d'ailleurs, la grande part de ce succès à son gardien de but qui a pu ‘'arrêter deux tirs au but''.

Les Tétouanais s'envoleront donc en octobre pour le Brésil mais avant cela, ils vont devoir faire preuve de plus de réalisme et surtout s'entraîner de façon régulière pour être prêts pour le grand jour. Ils auront besoin pour cela d'une excellente forme et un moral d'acier. Ils auront devant eux de grands clubs surtout ceux espagnols, anglais ou encore sud-américains. Il est à rappeler que pas moins de dix millions d'enfants ont participé à cet événement depuis sa création. Ces enfants qui y ont participé peuvent alors croire au rêve de devenir un jour de grands champions comme Zinedine Zidane (parrain de la Coupe Danone des nations). Qui succèdera donc aux benjamins français de 2008 ? Rendez-vous en octobre, à Sao Paulo, pour avoir la réponse... Et bon vent pour Tétouan…

Participation record

Ils auront été quelque 1 million 500 élèves (filles et garçons), représentant 8.000 établissements scolaires, à avoir participé à cette treizième édition. Depuis le coup d'envoi et avant d'arriver à la grande finale nationale, ils auront eu à passer par plusieurs étapes : des éliminatoires interclasses jusqu'au éliminatoires inter-académies en passant par les qualifications inter-établissements ou celles des académies régionales et de formation. Les 25 meilleures équipes accèdent directement à la finale pour disputer la finale nationale. Cette année, tout ce beau petit monde s'est donné rendez-vous à Tétouan. L'année dernière, c'était la ville spirituelle qui avait abrité la finale et c'est son équipe qui avait représenté le Maroc à Paris, au Parc des princes. C'est la deuxième fois, depuis son lancement en 1997, que l'équipe de la ville abritant la finale est qualifiée à la finale de la Coupe Danone des jeunes, et c'est la première fois que cette finale se joue à l'extérieur de la France.

Source: Lematin
Par: Rachid Nahli
Le: 12/04/09
 
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats....