Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
La réforme de l'école au Maroc
ecole marocaineLe développement de l'enseignement des langues et leur apprentissage requièrent de définir clairement la place de chaque langue, a souligné, mardi à Rabat, Abdelahamid Akkar, membre du CSEFRS.

Les orientations prospectives de la vision du Conseil supérieur de l’éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFRS) pour la réforme de l'école marocaine (2015-2030) visent à conférer aux langues arabe et amazighe les places qui leur échoient sur les plans constitutionnel et social, a souligné, mardi à Rabat, Abdelahamid Akkar, membre du CSEFRS.

Le développement de l'enseignement des langues et leur apprentissage requièrent de définir clairement la place de chaque langue au sein de l'école, a précisé M. Akkar qui était l'invité du Forum de la MAP autour du thème "Le nouveau modèle pédagogique et la question linguistique".

Après avoir indiqué que la langue arabe est la langue officielle du Royaume et une des principales composantes de l'identité marocaine, et la principale langue d'enseignement dans les écoles, M. Akkar a ajouté que la langue amazighe est également la langue officielle de l'Etat et un patrimoine partagé des Marocains sans exception conformément à la Constitution de 2011.

Soulignant que la question de l'enseignement n'est pas ''sujet à précipitation" mais requiert des priorités et une vision perspicace, il a mis l'accent sur la nécessité de programmer une branche de formation de professeurs de langue amazighe. M. Akkar a, à cet égard, relevé l'importance capitale de traiter avec équité les langues arabe et amazighe.

Donnant un aperçu sur les propositions du Conseil à ce sujet, il a fait savoir que la langue arabe est la langue d'enseignement à tous les niveaux des cycles de l'enseignement (article 5 de la Constitution) avec une révision profonde des curricula et programmes de son enseignement.

Concernant la langue amazighe qui a été programmée dans les écoles depuis 2003, le Conseil propose de la développer à travers une évaluation globale de l'expérience de l'utilisation de cette langue dans l'enseignement, tout en insistant sur la mise en place d'un plan d'action national clair et en phase avec la Constitution.

M. Akkar a, par la même occasion, souligné que les langues étrangères constituent un véritable acquis pour la politique d'enseignement au Maroc, en tant qu'outil de communication, d'interaction et d'ouverture sur les civilisations du monde.

La vision du Conseil à ce sujet met l'accent sur l'importance de réviser les curricula et programmes scolaires des langues étrangères suivant de nouvelles approches et méthodes d'enseignement, a-t-il dit tout en insistant à ce qu'elles soient enseignées dans les cycles d'enseignement et de formation.

Ce Forum est le deuxième d'une série de cinq rencontres, entamées mardi dernier avec le président du Conseil, M. Omar Azziman, pour présenter les grandes lignes de la vision stratégique que propose le CSEFRS pour faire de l'école marocaine une école de l'équité, de la qualité et de la promotion.

Le Forum de la MAP est un espace de débat sur les questions d'actualité aux plans politique, économique et social.

Des représentants d'instances gouvernementales et des médias, ainsi que des personnalités de divers horizons y sont conviés.

Source: MAP
Le: 24/09/2015

Articles récents
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر