Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
Baisse des pensions de retraités marocains de France
retraités marocains de FranceLes problèmes des Marocains vivant à l’étranger, notamment en Europe, se ressemblent, quel que soit le pays d’accueil. Après la Hollande dont le gouvernement a décidé de revoir à la baisse les pensions de retraite des Marocains qui ont choisi de passer leur retraite dans leur pays d’origine. Une décision, heureusement annulée suite à un verdict rendu par la justice en France, l’on s’attend à un bras de fer des plus dur sur ce sujet. Et pour cause.

Une commission parlementaire relevant de l’assemblée nationale française a vu le jour en 2012 dans l’objectif est de préparer un document sur la question, avec pour ligne directrice comment faire pour revoir à la baisse les pensions des retraités étrangers ne vivant plus en France. La baisse sera effectuée en fonction du niveau de vie du pays où le retraité est installé.

Pour le Maroc, le problème touche une bonne partie des 65000 retraités recensés par la commission. Nezha El Ouafi, députée du PJD a écrit au président du parlement, Rachid Talbi Alami, pour l’inciter à inscrire cette question à l’ordre du jour et surtout inciter les parlementaires à poser le problème avec leurs homologues français dans le cadre de la diplomatie parlementaire.

Pour Mme El Ouafi qui était à Paris en ce début de semaine, dans le cadre d’une rencontre sur l’immigration et les personnes déplacées, les retraités marocains vivent dans l’indifférence totale selon la parlementaire marocaine. Elle considère qu’il s’agit aussi d’un manque de reconnaissance de leur apport au développement économique et social de la France, qui se traduit par de faibles pensions de retraite, un accès défaillant aux droits, des conditions de logement indignes, une santé précaire et une dépendance précoce, la solitude et l’isolement.

Commission mixte

C’est d’ailleurs en essayant de voir plus clair que la députée marocaine a rencontré le 3 avril 2014 à Paris, le président de la mission parlementaire française chargée de ce dossier. «C’était l’occasion de discuter avec lui de l’état d’avancement de la coopération entre nos deux pays concernant ce sujet. Nous sommes arrivés à la conclusion qu’il faut activer la formation d’une commission mixte qui se penche sur cette question », explique-t-elle à Menara.ma depuis Paris.

La situation des MRE, particulièrement les retraités, s’annonce devenir de plus en plus compliquée si les conclusions de la mission parlementaire française viennent à être appliquées. Les retraités qui quittent la France six mois et un jour perdront leurs droits.

D’où l’appel de Mme El Ouafi pour lutter contre ce qu’elle considère une discrimination sociale et lever l’état d’assignation à résidence appliqué de facto aux Marocains retraités de France. « Comment peut-on appeler cela quand un individu est obligé de rester malgré lui dans un lieu quelconque », dit-elle avant d’ajouter qu’aujourd’hui il y a 65000 retraités marocains en France, et demain ce sera beaucoup plus.

Source: Menara par Said Belhassan
Le: 05/06/2014

Articles récents
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر