Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
Ynna Holding, groupe de Miloud Châabi, en litige avec le français Fives
miloud chaabiLe torchon brûle entre Ynna Holding et le spécialiste français des usines clés en main, Fives. Ce dernier reproche au groupe de Miloud Châabi d’avoir rompu abusivement un contrat portant sur la construction d’une cimenterie. Le président du directoire de Fives, Frédéric Sanchez, relate : «En 2008, nous avons été retenus à la suite d’un appel d’offres international pour réaliser une cimenterie à Guisser pour le compte d’Ynna. Un litige est apparu lorsque ce dernier a abandonné unilatéralement l’exécution de ce contrat». Contacté pour livrer sa version des faits, le groupe Ynna s’est refusé de commenter une affaire en cours.

Après plusieurs tentatives pour trouver un compromis, le management de Fives explique avoir lancé une procédure d’arbitrage auprès de la Chambre de commerce internationale. Celle-ci a abouti à «une condamnation d’Ynna Holding et d’Ynna Asment (filiale du holding dans le secteur du ciment) au versement de 26 millions d’euros (près de 292 MDH)», soutient M. Sanchez. «Un jugement que Ynna n’a pas respecté», poursuit-il.
Par la suite, Fives dit s’en être remis à la justice marocaine pour faire exécuter la sentence. «Le tribunal de commerce de Casablanca a prononcé l’exécution de la sentence contre Ynna Asment», relate le président de Fives qui juge pourtant cette décision surprenante. M. Sanchez s’en justifie : «Ynna Asment est une coquille vide, c’est donc contre la maison mère, Ynna Holding, la société solvable, que la décision aurait dû être rendue». Mais Fives n’en démord pas et annonce avoir fait appel contre cette décision. Echaudé par l’expérience, le management du groupe dit en être amené à reconsidérer son approche stratégique du pays du fait du litige en cours, après plusieurs années d’exercice au niveau national.

Fives cumule en effet plusieurs décennies de présence sur le marché local en développant des capacités industrielles pour le compte d’opérateurs nationaux ou d’investisseurs étrangers. Ces dernières années, à titre d’exemple, la filiale de Fives dans les solutions automatisées, Cinetic Assembly, a participé à la réalisation de l’usine de Renault à Tanger. A travers d’autres filiales spécialisées, le groupe fournit régulièrement les cimenteries nationales ainsi que le groupe OCP. Aussi, le bras armé de Fives dans l’industrie du sucre, Fives Cail, est l’un des principaux fournisseurs d’équipements de Cosumar.

Implanté en tout dans une trentaine de pays dans le monde, le groupe réalise des équipements de procédés, des lignes de production et des usines clés en main dans les secteurs de l’aluminium, de l’acier, du verre, ou encore de l’énergie.

Source: La Vie éco par Réda Harmak
Le: 30/01/2014

Articles récents
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر