Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
Une nouvelle stratégie nationale dédiée à l'immigration marocaine
Journée nationale des MRES'exprimant lors d'un point de presse à l'issue du conseil du gouvernement, M. Maâzouz a noté que conformément à une étude, fruit d'un partenariat avec la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l'étranger (MRE), le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger et l'Institut royal des études stratégiques, il s'agira de valoriser trois principaux axes.
Feuille de route

À savoir l'amélioration des conditions de vie et d'intégration dans les pays d'accueil, la préservation de l'identité marocaine et l'attachement au pays d'origine ainsi que la mobilisation des MRE au service du développement des relations bilatérales. Il a, dans ce cadre, mis l'accent sur la nécessité de fonder cette approche sur trois principaux acteurs : le migrant marocain, le Maroc et le pays d'accueil, soulignant que la vision 2030 constituera une feuille de route en matière d'immigration conformément aux Hautes orientations royales. Quant aux transferts des MRE, M. Maâzouz a noté qu'ils ont enregistré un repli de 2,5% pendant l'année dernière avant de stagner jusqu'à juin 2013, ajoutant prévoir une légère appréciation d'ici la fin de l'année courante.

Le ministre a, d'autre part, souligné la nécessité d'associer les Marocains du monde aux grands chantiers lancés dans le Royaume, assurant que son département oeuvre à intégrer les questions inhérentes à la diaspora marocaine dans l'ensemble des politiques sectorielles.Il faut noter que dès sa création en 1990, le ministère chargé des Marocains résidant à l’Étranger met les bouchées doubles pour répondre aux besoins et aspirations d'une population de près de 5 millions de personnes réparties sur les cinq continents du monde. Notamment, face à cette grande évolution que connaissent les migrants marocains, le ministère et ses différents partenaires, à l’exemple de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’Étranger, ont mis en œuvre différents plans d’action pour améliorer les services au profit de cette population de plus en plus exigeante. Durant les trois dernières années (2008-2012), le ministère a élaboré une stratégie qui vise l’accompagnement de l’enracinent des nouvelles générations dans les pays d’accueil sans déracinement par rapport au pays d’origine, la défense des droits et intérêts des MRE au Maroc et au pays d’accueil, la participation des compétences marocaines à l’étranger aux chantiers de développement au Maroc, et l’encouragement de l’investissement productif des Marocains du monde, et sans oublier l’accompagnement administratif, qui a pour objectif de faciliter les services rendus aux migrants marocains. Pour les années à venir, partant des orientations royales contenues dans le discours du 20 août 2012, le ministère a mis l’accent sur de nouveaux chantiers en vue de renforcer, de plus en plus, les liens avec les MRE.

Ainsi, le champ de vision du ministère et ses partenaires s’est élargi de plus, avec une stratégie en faveur des Marocains du monde, qui permettra au Maroc de se doter d’un référentiel stratégique à l’horizon 2030, «L'objectif de ce travail est de définir les principales actions à prendre par l'État marocain, sur les prochaines années, mais aussi à plus long terme, pour répondre à la grande évolution que connaît et connaîtrait, davantage dans le futur, la population des Marocains du monde, aux flux et aux politiques migratoires dans les pays de résidence, ainsi qu'aux besoins en compétences de l'économie marocaine», avait déclaré Abdellatif Maâzouz, dans un entretien accordé au quotidien «Le Matin».
Il avait ajouté : «Nous conduisons ce travail conjointement avec l'Institut royal des études stratégiques, le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger, La Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l'étranger, en concertation avec les autres départements concernés».
Bilan du plan d’action 2008-2012

Le plan d’action 2008-2012 été fondé principalement sur des problèmes identitaires, culturels, de droits, d'intégration et d'accompagnement social.
Et ce en s’articulant sur le renforcement des liens et promotion de la culture, renforcement des activités sociales de proximité à l'étranger et au Maroc, la mobilisation de la CMRE (Communauté marocaine résidant à l'étranger) pour le développement du Maroc, l'élaboration d'une politique nationale intégrée et prospective de la question migratoire et le renforcement de la cohérence des stratégies sectorielles, et le renforcement de la coopération internationale, de la communication et du partenariat.

Source: Le matin
Le: 11/08/2013

Articles récents
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر