Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
Créer son entreprise au Maroc
création entrepriseCréer son entreprise, c’est quelque part avoir la volonté de maîtriser sa propre voie, l’envie de travailler pour soi, le désir de vivre une expérience inédite... Cela signifie également vivre des moments de doute, de crainte d’échec, de solitude. Il faut travailler avec obstination. Pour moi, le principal frein à la création d’entreprise est d’ordre psychologique. On a toujours ce réel déficit d’image de l’entreprenariat. Soit on a des repreneurs d’entreprises qui n’amènent pas de valeur ajoutée, soit des «moulchkara» qui ramènent souvent des concepts d’ailleurs (franchise…).

A mon sens, ce déficit trouve son origine dans deux facteurs. D’abord, l’absence de culture entreprenariale dans les écoles. On forme des lauréats aptes à occuper des fonctions et non à faire émerger des projets porteurs. Il faut ajouter également qu’ailleurs les trois quarts des start-up naissent suite à des travaux de recherche dans les universités et écoles. Ce qui n’est pas le cas au Maroc sauf quelques rares exceptions. D’un autre côté, nous constatons un manque de rapprochement entre grandes entreprises et PME. A l’étranger, par exemple, le groupe Google achète en moyenne 20 TPE à travers le monde chaque année. Cela permet d’avoir de nouveaux projets, de nouvelles compétences…

Le deuxième facteur est d’ordre socioculturel, puisque souvent ce sont les jeunes d’un milieu pauvre qui ne peuvent pas se permettre de se lancer dans une aventure personnelle à cause de diverses pressions (souvent parce qu’il a une famille à charge). Par peur de l’échec, beaucoup de jeunes préfèrent chercher un emploi salarié au lieu de tenter leurs chances en se mettant à leur compte.

Pour moi, entreprendre, c’est avoir un projet, une idée innovante, de bonnes compétences et un marché porteur pour cible. Quelle que soit l’origine du projet de création, il est indispensable, pour un créateur d’entreprise, de vérifier sa cohérence avec son projet personnel pour se donner un maximum de chances de réussite.

Pour ma part, je me suis attaqué à un domaine nouveau au Maroc qui est la facturation numérique. Autant dire que l’enjeu est de taille puisqu’il a fallu faire face à un problème de probité juridique des documents. Avec deux autres partenaires, nous avons créé l’entreprise depuis près de deux ans avec pour ambition d’apporter de nouvelles alternatives dans le domaine des nouvelles technologies. Je dirais que nous n’avons pas eu de difficultés majeures pour la créer du moment que nous sentons qu’il y a un réel besoin en la matière. Les statistiques montrent qu’aujourd’hui seulement 5% des transactions de facturation passent par internet alors que l’outil existe depuis des années. Les ambitions de numérisation des entreprises se heurtent encore à une relative méfiance des consommateurs.

Source: La Vie éco
Le: 13/03/2013

Articles récents
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر