Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
Le Maroc à la conquête du marché italien
maroc italieEn effet, le stand marocain est visible depuis les escalators qui donnent directement vers l’entrée. Les 204 mètres du stand ont quatre ouvertures pour donner plus de visibilité, bien qu’un exposant marocain n’a pas hésité à remettre en question le choix de l’emplacement de l’espace de l’ONMT. « Le choix de l’emplacement a été bien étudié et nos arguments sont puisés de notre expérience », explique Jazia Santissi, directrice de l’ONMT en Italie. Deuxième point à l’avantage de l’office, une animation musicale et artisanale qui ont pratiquement ameuté les visiteurs alors que le salon était encore réservé aux seuls professionnels. Une troupe de musique fusion et les deux maâlems de dinanderie et de travail du bois ont participé, sans le savoir peut-être, à l’effort marketing de l’ONMT. Côté nouveautés, le Centre régional du tourisme de Marrakech a réussi le coup en intégrant une équipe de guides parlant couramment italien à la délégation marocaine présente au BIT. L’aide des guides-traducteurs marrakchis allait s’avérer, de visu, profitable à tous les opérateurs marocains du stand. « Nos brochures sont en langue italienne, ce qui n’était pas le cas avant», renchérit pour sa part Abdellatif Abouricha, responsable communication du CRT de Marrakech.

L’Italie, un marché difficilement accessible

L’Italie compte plus de 60 millions d’habitants dont 14 % ont moins de 14 ans, 66 % entre 15 et 64, et 20 % ont plus de 65 ans. Sur les 60 millions d’Italiens, 50 % partent en vacances, principalement dans les régions du centre et du sud de l’Italie et dans les îles. À lui seul, le secteur du tourisme représente 9,5 % du PIB du pays et l’Italie est le 3e marché émetteur de touristes en Europe (derrière la France et l’Espagne) et 5e pour le Maroc. Le nombre de voyageurs italiens internationaux s’élève à 41 millions et celui de voyages à l’étranger, au départ de l’Italie à 16,5 millions. « Nous avons clôturé l’année 2012 avec une stagnation à 200 000 touristes italiens, sauf que nous tablons cette année sur une amélioration de 5 % », explique Santissi. La responsable du marché italien reste prudente. Elle sait plus que quiconque que l’Espagne, l’Allemagne et le Royaume-Uni figurent en tête des destinations préférées des Italiens (48 %), alors que 80 % de la demande de voyages en Italie se concentre sur le continent européen. De quoi donner le tournis aux opérateurs du secteur, sachant que le Maroc répond correctement aux motivations principales du touriste italiens : le culturel, le balnéaire, le repos et la détente. Les responsables du secteur, eux, restent confiants, bien que le nombre des arrivées des touristes italiens au Maroc a presque diminué de moitié depuis deux ans : 233 224 en 2010, 211 408 en 2011 et 196 186 en 2012. Le Maroc a des atouts forts avec des destinations prometteuses, même devant la Turquie, aujourd’hui le plus sérieux concurrent devant pratiquement les autres pays de la région méditerranéenne.

Source: Le soir
Le: 16/02/2013

Articles récents
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر