Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
L’Internet frôle les 4 millions d’abonnés au Maroc
internet marocLe secteur des télécoms ne connaît pas de répit. Il poursuit son développement, tout en se mettant davantage à la transparence. Et c’est le cas notamment de la téléphonie mobile qui ne tardera pas à atteindre 38 millions d’abonnés, puisqu’il était déjà à 37,4 millions de clients à fin juin dernier, en hausse de 7% par rapport à fin juin 2011. Parallèlement, les opérateurs commencent à presser les détenteurs de cartes GSM non identifiés à se faire identifier, en leur envoyant des SMS où ils leur expliquent la procédure à suivre pour ce faire. Et pour cause. Les opérateurs ont jusqu’à fin 2012 pour l’identification complète et totale de leurs abonnés mobiles non identifiés.

Il est à rappeler que c’est au dernier trimestre de l’année dernière que ce processus est lancé. L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) avait alors donné un ultimatum pour les trois opérateurs Maroc Telecom, Medi Telecom et Wana Corporate pour obtempérer sous peine d’annuler les abonnements qui ne respectent pas cette obligation d’identification des clients qui les ont contractés. Cette décision ne concerne pas seulement le GSM, mais est également valable pour l’Internet 3G. Ainsi, des renseignements doivent être exigés à l’achat d’une carte prépayée ou d’un modem USB 3G/3G+, à savoir le nom, le prénom, l’adresse et une copie d’une pièce d’identité officielle. De même, l’abonné doit disposer d’un contrat de souscription daté du jour de la souscription ou de la délivrance de la carte prépayée ou modem 3G.

La mise en œuvre de cette décision s’est traduite par la mise en place et la mise à jour par les opérateurs d’une base de données informatique dédiée à la gestion de l’identification du parc des abonnés mobiles. Pour pouvoir être au rendez-vous, les opérateurs devaient prendre les mesures nécessaires pour réaliser un taux d’identification de 25% du parc non identifié par trimestre. Pour s’assurer de l’engagement des opérateurs à ce sujet, l’ANRT leur a imposé de lui communiquer un état de reporting trimestriel établi selon le modèle fixé par l’agence. Par ailleurs, cette mesure ne manquera pas, à court et peut-être à moyen terme, de se répercuter sur les chiffres relatifs aux parcs d’abonnés de la téléphonie mobile et de l’Internet 3G. Actuellement, le parc global d’Internet doit tourner autour de 4 millions d’abonnés, puisqu’il était de 3,8 millions à fin juin dernier, en progression de plus de 60%. Et c’est essentiellement l’Internet 3G, dont le nombre d’abonnés a dépassé 3 millions, qui tire vers le haut ce marché.

Par contre, le parc de la téléphonie fixe, qui fait les frais de la progression continue de la téléphonie mobile, a chuté de 5,5%, ne comptant plus que 3,4 millions d’abonnés à fin juin dernier. Par ailleurs, parallèlement à cette progression des indicateurs du secteur, les prix continuent à baisser.
Ainsi, au niveau de la téléphonie mobile, les prix moyens ont régressé de 21%, donnant lieu à une hausse de l’usage moyen sortant de 16%. Les segments de l’Internet et de la téléphonie fixe ont également connu un recul des prix de l’ordre de 28% et de 11% respectivement, mais sans effet notable sur l’usage moyen sortant de la part des clients du fixe qui s’est replié de 11%. En outre, les activités des centres d’appels installés au Maroc gardent le cap. Ils arrivent à générer à fin juin des recettes de 2,5 milliards de DH, en progression de 19,2% sur une année.

Source: Le Matin par Lahcen Oudoud
Le: 29/08/2012

Articles récents
Topbladi.com®2017
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Vidéo humour | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر