Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
Les clubs de football ne devraient pas échapper à l’impôt au Maroc
clubs impotsLes nouvelles dispositions de la loi de Finances 2012 taxent pour une fois les sociétés sportives. En effet, il est proposé d’appliquer aux sociétés sportives, le taux réduit de l’Impôt sur les sociétés de 17,5 % durant les cinq premiers exercices et soumettre les revenus salariaux perçus par les sportifs à un taux libératoire de 30 % après application d’un abattement de 40 %. Ces nouvelles dispositions ne sont pas du goût des clubs de première et deuxième divisions.

Et ils l’on fait savoir en portant un brassard noir lors de la 20e journée. Pourquoi cette montée au créneau alors que tous les citoyens sont censés être égaux devant l’impôt ? Pourquoi ces clubs qui sont toujours gérés en tant qu’associations rechignent-ils à passer en sociétés anonymes comme le stipule la loi 30-09 relative au sport et à l’éducation physique et du coup ouvrir leur capital au secteur privé ? Jusqu’où peut aller l’état en matière d’exonération de ces associations? Autant de questions qui se posent, alors que la loi de Finances 2012 est toujours dans le circuit législatif. Les clubs de football ne devraient pas échapper à l’impôt.

Le gouvernement, qui a rendu public, il y a quelques semaines, le projet de loi de Finance 2012 a décidé de taxer les sociétés sportives. Un impôt sur les sociétés de 17,5 % et 30 % après application d’un abattement de 40 % sur les revenus salariaux. Trente-deux clubs sont concernés par ces mesures fiscales.
Au sein de la population, de nombreuses voix se sont élevées pour que les clubs participent à l’effort national. Mais il semblerait que les clubs ne l’entendent pas de cette oreille pour le moment sous prétexte qu’un tel assujettissement leur serait dans l’état actuel des choses. Pour faire entendre leur voix, ils ont constitué une commission, à sa tête Abou Al Kacem, président de Hassania Agadir. Ce dernier a jugé l’imposition des clubs préjudiciables qui n’ont pas de quoi payer les impôts, nous a-t-il indiqué.

Lobbying au sein des commissions parlementaires
Et d’ajouter que les clubs qui souffrent déjà financièrement ne pourront pas résister à une nouvelle charge. On ne reçoit pas d’aide ni de subvention de qui que ce soit. 60 % du budget des équipes est affecté aux salaires des joueurs. Si on rajoute à cela des impositions, cela deviendra insupportable et la plupart déposeront leur bilan », a-t-il souligné.

Mais est-ce là un argument capable à lui seul de pousser le gouvernement à exonérer les clubs d’impôt ? Pas si sûr que ça. La réunion de la commission constituée pour défendre les intérêts des clubs et du ministère de la Jeunesse et des Sports n’a pas vraiment abouti pour le moment à un résultat probant. Certes, Mohamed Ouzzine s’est montré compréhensif aux doléances des clubs, mais il aurait rappelé que l’imposition serait en fait à leur avantage. Si le ministère de l’Économie et des Finances ne détermine pas le montant que rapportera l’imposition des clubs, les dirigeants eux ont décidé de faire parvenir leurs doléances aux différents groupes parlementaires dans l’espoir d’obtenir l’exonération ou du moins abaisser les taux. Ce n’est pas tout. Les clubs sont également déterminés à demander une entrevue au ministère de l’Économie et des Finances, Nizar Al Baraka, voire également au chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane. Abou Al Kacem a toutefois assuré que les clubs ne refusent pas de payer les impôts, mais qu’ils n’ont pas de quoi les payer. « Il n’y a qu’à voir les salaires impayés des joueurs et les primes non versées pour avoir une bonne idée sur les finances des clubs», a-t-il indiqué.

Abou Al Kacem a estimé que le budget des 16 clubs marocains de première division équivaut à peine à celui du club égyptien d’Al Ahli. Et pour conclure, il a souligné que pour échapper à la liquidation judiciaire, l’Etat doit accorder une exonération totale pendant un certain temps. Le temps de la restructuration.

Source: Le Matin par Abderrahman Ichi
Le: 28/03/2012

Articles récents
Topbladi.com®2017
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Vidéo humour | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر