Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
Une campagne au Maroc contre le blanchiment d'argent
argent au marocLe Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane s'attaque aux opérations terroristes en visant les transactions financières illicites.

Le Maroc doit en premier lieu renforcer les mesures en vigueur dans le pays et les sanctions légales pour les mettre en conformité avec les normes internationales en la matière, a déclaré le chef du gouvernement après avoir rencontré le 22 février le directeur de l'Unité de traitement du renseignement financier (UTRF), Hassan Alaoui Abdellaoui.

L'UTRF doit bénéficier d'un soutien total dans son travail de mise en oeuvre et de suivi de ces accords, a-t-il rappelé. Cette unité a été créée en avril 2009 pour favoriser la protection de l'intégrité de l'économie marocaine et du système financier en luttant contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Selon Abdellaoui, des progrès tangibles ont été réalisés en matière de législation. Outre de nouvelles dispositions juridiques inscrites dans le Code pénal, de nouvelles mesures réglementaires ont été mises en place et des campagnes de sensibilisation ont été lancées. Des mesures légales ont par ailleurs été prises à l'encontre des groupes et des individus impliqués dans de telles activités.

Selon le politologue Ahmed Mernissi, le Maroc renforce progressivement son arsenal judiciaire, en créant un lien entre blanchiment d'argent et terrorisme. Les derniers amendements légaux entrés en vigueur définissent le financement du terrorisme, ainsi que les activités pouvant être assimilées à un tel financement, comme des actes de terrorisme. Le blanchiment d'argent est illégal, même si le délit original a été commis à l'étranger.

La loi prévoit obligatoirement la confiscation intégrale des biens et des produits utilisés pour commettre ces crimes, et prévoit la confiscation de l'équivalent en valeur de ces biens et produits.

Sur le plan opérationnel, les capacités de l'UTRF ont augmenté à la fois en termes de ressources humaines et de logistique. L'unité a recruté et formé de nouveaux responsables et mis en place un nouveau système d'information destiné spécifiquement à gérer les informations financières.

Au niveau international, l'UTRF a signé un certain nombre de protocoles d'accord pour permettre des échanges d'informations avec plusieurs unités de renseignement financier (URF) étrangères, notamment un accord de coopération avec la Banque centrale de Tunisie et la Commission tunisienne des analyses financières (CTAF), le 27 janvier.

Aux termes de cet accord, les deux unités s'engagent à collaborer au développement de leurs législations et règlementations respectives pour répondre aux normes en vigueur et échanger les informations en leur possession susceptibles de les aider à mener à bien leurs missions.

Un accord similaire signé l'an dernier existe entre Rabat et Alger.

Selon Abdellaoui, le défi maintenant est d’éviter toute évaluation négative pouvant affecter l’image du Maroc au niveau international en adoptant les amendements nécessaires pour pénaliser le financement du terrorisme.

Source: Magharebia
Le: 22/03/2012

Articles récents
Topbladi.com®2017
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Vidéo humour | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر