Actualités
Voiturettes électriques au Maroc
Voiturettes électriquesVoiturettes électriques et triporteurs 100% made in Maroc. A peine lancée il y a 6 mois, la société de fabrication Tri Atlas Motors se taille même une place sur le marché international.
L’entreprise commence à exporter ses gammes Triam et Trelec dans plusieurs pays africains tels que la Mauritanie, le Sénégal ou encore la Côte d’Ivoire. Le fabricant ne compte pas en rester là: «Notre ambition est de devenir pionnier dans la fabrication d’utilitaire de qualité dans le monde arabe et africain», indique Younes Horma, DG.

Au départ, le lancement des gammes Triam et Trelec a été décidé en réponse à un besoin précis. Celui de produire, d’après le management, des véhicules plus économiques et plus écologiques. D’ailleurs, le cœur de cible du triporteur est le consommateur à faible revenu ainsi que le micro-entrepreneur. Quant à la voiture électrique, elle est destinée à une clientèle de loisirs (hôteliers, golfs, grands domaines et résidences).

La valeur ajoutée des véhicules Tri Atlas Motors réside dans leur ancrage local: «Nos véhicules ont été techniquement conçus pour les marchés marocains et africains. De plus, tout le processus d’assemblage se fait au Maroc. Ce qui optimise la qualité du SAV et la disponibilité des pièces de rechange», précise le management.

En plus du SAV, l’entreprise revendique un meilleur rapport qualité/prix face à la concurrence chinoise qui est redoutable: «Le prix du triporteur chinois est de 17.000 DH pour un 150cc avec refroidissement par air, pont différentiel simple, longueur de la benne arrière de 1,6 mètre, simple suspension avant et arrière et simple pneumatique 4,50-10. Par contre, nous offrons pour 19.900 DH un 200cc avec refroidissement liquide par radiateur, pont arrière différentiel et pont réducteur pour une traction renforcée, longueur de la benne de 2 mètres, double suspension avant et arrière ainsi que pneumatique 4,50-12 cramponné», explique Horma. Et d’ajouter, «la concurrence chinoise est issue du négoce. Elle est bien trop souvent opportuniste. Les revendeurs maîtrisent rarement ces produits, dont le cycle de vie est d’ailleurs très court».

Le lancement de ces deux produits revendique une dimension écologique: «Les Triam sont munis de moteurs 4 temps essence, moins polluants que les 2 temps, et consomment bien moins que les voitures. Quant aux Trelec, ce sont des véhicules 100% électriques, donc 0% émission de CO2 et 0% de pollution sonore», signale le management.
Tri Atlas Motors est affiliée au pôle automobile du groupe Ménara Holding. Le fabricant dispose de son propre code d’identification mondial des constructeurs: WMI ou DFD suivant la norme Iso 3779. Ce qui lui confère une autonomie en termes de fabrication. Les produits Trelec et Triam ont été conçus en partenariat avec des sociétés asiatiques et américaines. Les triporteurs sont notamment équipés avec les batteries américaines Trojan de traction haute performance. Pour 2010, la filiale de Ménara Holding prévoit de vendre 1.200 Triam et 800 Trelec.

Source: M. N. R. & A. R
Le: 01/12/2009

Articles récents
Topbladi.com®2013
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...