Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
Selon Bank Al Maghreb le Maroc est le nouvel Eldorado
Maroc, EldoradoÇa bouillonne en haut lieu, et ça risque de déborder. Selon des sources proches de l’enquête diligentée par Bank Al Maghreb pour connaître l’état de la fortune de certaines grosses pointures considérées comme intouchables, on serait réellement dans un scénario à la Trabelsi, du nom de la belle famille de l’ex dictateur tunisien Ben Ali, qui avait mis en coupe réglée l’économie de ce pays maghrébin.

Rappel des faits. Il y a quelques semaines Bank Al Maghreb, la banque centrale marocaine, avait diligenté une discrète enquête pour connaître l’origine et l’état de la fortune de certains fortunés marocains. Certains d’entre eux extrêmement bien placés dans la nomenklatura du Makhzen économique.

Aujourd’hui, Bank Al Maghreb ne sait plus quoi faire des informations en sa possession. Surtout en ces moments troubles où les peuples arabes recouvrent l’un après l’autre leur dignité et appellent à la fin de la corruption.

Pour l’un de ces « rapaces », comme définissait un câble américain de Wikileaks les indélicats qui pillent l’économie nationale, c’est un un jeune homme bien qui dirige actuellement l’une des plus grandes entreprises du Maroc et peut-être d’Afrique du nord (une société qui a des intérêts dans quasiment tous les secteurs de l’économie nationale). Bank Al Maghreb aurait découvert qu’il possède 600 millions de DH en liquides « dispersés » dans plusieurs banques du royaume.

Pour le deuxième « rapace », un « panéliste » connu et proche parmi les proches du sommet, il serait actuellement considéré comme le deuxième déposant dans Attijariwafa Bank, première banque marocaine, et maghrébine, et septième banque africaine selon le classement de 2010. C’est tout dire.

Enfin, la Banque centrale marocaine aurait découvert que le Crédit agricole, une banque à capitaux publics, aurait délivré une caution à une société créée trois ou quatre jours avant qu’elle ne soumissionne pour l’obtention d’une ferme agricole de 800 hectares.

Cerise sur le gâteau, cette société bénéficiaire de la générosité du Crédit agricole appartiendra pour moitié à l’épouse du « panéliste » et pour l’autre moitié à un autre jeune homme sympathique qui a été le prédécesseur de Monsieur 600 millions. Ce jeune homme a dirigé dans le passé le cabinet d’un ministre « ittihadi » chargé des fruits et légumes.

On parle de retrait de passeport à ces quatre « rapaces », mais pour l’instant l’information n’est pas confirmée. Et en plus, il n’est dans l’intérêt de personne d’ouvrir cette boite de Pandore de la corruption.

Franchement, pourquoi aller chercher l’Eldorado en Amérique latine si le rêve marocain est là, à nos pieds.

Source: Demain Online par Badr Soundouss
Le: 24/04/2011

Articles récents
Topbladi.com®2017
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Vidéo humour | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر