Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
Appel à une intervention urgente pour faire face au chômage des immigrés marocains en Espagne
office de chomageUne étude sociologique sur "l'impact de la crise économique sur les immigrés Marocains en Espagne", présentée jeudi soir à Madrid, a souligné l'impératif de l'intervention des institutions officielles concernées pour faire face au problème du chômage dont pâtissent les immigrés résidant en Espagne, particulièrement les Marocains.

L'étude, élaborée par un groupe de sociologues et experts en immigration, marché du travail et changement social en Espagne, a appelé à une intervention "urgente" pour faire front aux répercussions de l'actuelle crise économique dans ce pays sur le collectif immigré Marocain, particulièrement affecté par le chômage qui n'épargne pas non plus d'autres collectifs immigrés ainsi que les travailleurs autochtones.

Le rapport, élaboré pour le compte de la Fondation "Casa Arabe" par le collectif "Ioé" spécialisé dans les recherches sur la question migratoire en Espagne et qui a réalisé et publié depuis 1986 plusieurs études, ouvrages et enquêtes sur ce phénomène, relève que le problème du chômage bien qu'affectant l'ensemble des immigrés résidant en Espagne ainsi que les Espagnols, se fait particulièrement ressentir chez les immigrés Marocains avec une perte de 26 pc des postes d'emploi occupés par ce collectif entre 2007 et 2010, d'où l'importance d'interventions ciblées de la part des acteurs sociaux et des autorités responsables.

Le rapport, présenté par le sociologue Walter Actis, membre du collectif "Ioé", souligne que la communauté Marocaine résidant en Espagne a été particulièrement touchée par les répercussions de la crise économique et financière qui frappe le pays, avec une augmentation du taux du chômage qui atteint les 40 pc chez les immigrés âgés de 40 ans et plus. Mais ce taux devient particulièrement préoccupant chez la tranche d'âge de moins de 25 ans avec presque deux tiers des jeunes actifs (62,5 pc) sans emploi.

L'étude, qui analyse la situation des travailleurs immigrés Marocains en Espagne dans le contexte de crise économique et financière actuel et les incidences de celle-ci sur les perspectives socioéconomiques de ce collectif, tire, également, la sonnette d'alarme sur l'augmentation du pourcentage des immigrés chômeurs Marocains de longue durée et l'apparition de cas de familles Marocaines où tous les membres actifs se sont retrouvés sans emploi, avec les conséquences que cela suppose en termes de détérioration des conditions de vie.

Selon une note de présentation de la Fondation "Casa Arabe", l'élaboration de cette étude a été décidée pour combler le manque d'informations et de chiffres sur les répercussions de la crise sur les immigrés Marocains en Espagne, un manque pointé du doigt lors d'un récent séminaire sur "les effets de la crise sur les immigrés en Espagne: le cas des Marocains", organisé à l'initiative conjointe de Casa Arabe et du Conseil de la communauté Marocaine à l'étranger (CCME).

De ce fait, les résultats de cette étude devraient "faciliter une meilleure estimation de ce phénomène et aider à l'élaboration de politiques adéquates" pour y faire face, souligne-t-on des organisateurs.

Organisé en octobre dernier dans la capitale Espagnole, le séminaire sur les effets de la crise économique sur les Marocains établis en Espagne, qui a été marqué par la participation de hauts responsables espagnols et marocains et d'experts en matière d'immigration des deux pays, se proposait de dégager une meilleure compréhension des conséquences sociales et économiques de la crise économique en Espagne sur les migrants marocains et de tenter d'élaborer une vision concertée sur les éventuels mécanismes et stratégies à adopter.

Le chômage en Espagne, l'un des pays les plus affectés par la crise en Europe, a atteint le chiffre record de plus de 4 millions de personnes sans emploi au premier semestre de l'année écoulée, soit près de 20,5 pc de la population active.

Mais si le chômage concerne tous les travailleurs, les immigrés, qui représentent 16 pc de la population active en Espagne, sont les plus affectés avec un taux de chômage de 28 pc contre près de 16 pc chez la population active autochtone.

Source: MAP
Le: 24/01/2011

Articles récents
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر