Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
Le projet de Train à grande vitesse (TGV) Tanger-Casablanca
TGV MarocLe projet de Train à grande vitesse (TGV) Tanger-Casablanca, qui mobilise un investissement de 20 milliards de DH, illustre pertinemment l'engagement sans cesse renouvelé du Maroc en faveur d'un développement durable ouvert sur l'avenir et fondé sur la concrétisation de chantiers de grande envergure dans l'ensemble des régions.

Ce projet est en effet le dernier-né des grands chantiers lancés depuis l'intronisation de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, dont particulièrement le complexe portuaire Tanger-Med, les projets autoroutiers et des énergies renouvelables ainsi que les autres plans de développement sectoriels (plan Maroc vert, vision 2020 pour le secteur touristique, plan Halieutis et la stratégie émergence).

Cette politique volontariste qui place le citoyen au cœur des stratégies de développement durable a commencé, comme l'attestent les observateurs, à porter ses fruits, comme en témoignent la confiance dont jouit le Maroc auprès des milieux des affaires, l'important flux d'investissements directs et indirects étrangers et l'appui apporté par plusieurs établissements financiers internationaux aux projets nationaux.

La résilience de l'économie nationale et sa capacité à faire face aux répercussions de la crise économique internationale révèle au grand jour l'efficacité de cette ambitieuse politique de développement.

Avec le lancement du projet de TGV Tanger-Casablanca, le Maroc opère un nouveau saut qualitatif, à travers le développement de son système de transport en privilégiant le transport de masse, la multi-modalité et la protection de l'environnement et ce, à travers la technologie de la grande vitesse qui s'est progressivement imposée dans les pays développés comme le mode de transport de personnes le plus performant sur les moyennes et longues distances.

Ce projet, qui vise à augmenter la capacité du réseau ferroviaire et à faire face à la saturation à terme des lignes existantes, est une véritable opportunité pour accompagner le développement du pays et être en phase avec les grands projets nationaux.

Le projet, qui répondra à l'augmentation de la demande du transport ferroviaire des voyageurs sur l'axe Casa-Tanger (+ 70 pc entre 2002 et 2009), permettra d'accompagner le développement du nouveau pôle économique de Tanger-Tétouan, en raccourcissant les distances entre le Nord et le Sud du pays, et de libérer la capacité pour fluidifier le trafic ferroviaire fret sur cet axe (effet d'entrainement du port Tanger-Med).

Avec plus de 6 millions de voyageurs attendus dès la première année de sa mise en service à fin 2015, le projet permettra de réduire considérablement les temps de parcours : 2heurs10 au lieu de 4h45 entre Tanger et Casablanca et 1H20 au lieu de 3h45 entre Tanger et Rabat. L'achèvement des travaux est prévu à la fin de l'année 2014, suivi de la réalisation durant une année des essais et des tests d'homologation selon les standards internationaux pour une mise en service de la ligne en décembre 2015.

Grâce à la construction de cette première ligne TGV, le Maroc sera le premier pays d'Afrique et du monde arabe à se doter d'un système de transport ferroviaire d'un très haut niveau technologique qui ouvre la voie à des réalisations futures à grande portée.

Partant, l'Office national des chemins de fer (ONCF) intègre le groupe des opérateurs qui offrent quotidiennement dans le monde un service ferroviaire à très grande vitesse. L'office a, dans ce cadre, passé un contrat avec le constructeur français ALSTOM pour l'acquisition de 14 rames duplex à grande vitesse d'un montant de 4,4 milliards de DH.

Les prix de ce contrat sont au moins aussi avantageux que ceux des marchés comparables conclus récemment en France et en Europe et ce, en application du protocole d'accord signé entre le Maroc et la France le 22 octobre 2007.

Ces rames sont composées chacune de deux motrices encadrant huit remorques articulées, dont deux de première classe, cinq de seconde classe et une buvette. Chaque rame offre une capacité de 533 places assises dont 10 pc sont réservés aux personnes à mobilité réduite et deux espaces pour usagers de fauteuils roulants.

Côté design intérieur, il allie modernité empreinte d'une touche traditionnelle et commodités garantissant confort et sécurité de voyage.

Le Maroc a en outre élaboré un schéma directeur national de la grande vitesse qui prévoit la réalisation d'un réseau d'environ 1.500 km à l'horizon 2035.

Ce schéma s'articule autour de deux axes, une ligne "atlantique" partant de Tanger en passant par Rabat, Casablanca, Marrakech et Essaouira pour desservir Agadir, et une ligne "Maghrébine" Casablanca-Rabat-Oujda, qui se prolongera jusqu'à Tripoli via Alger et Tunis dans le cadre du futur réseau à grande vitesse maghrébin.

Source: MAP
Le: 12/12/2010

Articles récents
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر