Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
L'avenir de Renault Maroc se dessine à Tanger
renault marocL'avenir du constructeur automobile français Renault "se dessine à Tanger" où la firme au losange construit son nouveau site de production de véhicules low cost, écrit le mensuel économique français +L'Expansion+ dans son dernier numéro, soulignant que l'usine sera lancée comme prévu début 2012.

"Les fondations sont terminées, les ouvriers marocains montent les murs de l'usine. Le temps presse. Il faut que le toit soit achevé avant les premières pluies, en novembre", rapporte l'envoyé spécial du magazine au Maroc.

Pour Renault, "il n'est pas question de retarder le lancement, prévu début 2012. Notre usine roumaine est saturée, nous avons besoin de capacités supplémentaires. Pour nous, ce projet est stratégique", souligne au mensuel Jacques Chauvet, leader de la région Euromed, au sein du constructeur français.

Quant aux types de véhicules qui seront produits à Tanger, le magazine indique que "les ingénieurs planchent d'arrache-pied sur les deux modèles", mais Renault est "discret à ce sujet".

"La première voiture sera une sorte de mono-space, type +Scénic loganisée+. Quant au second modèle, ce sera vraisemblablement un petit utilitaire low cost (de type Kangoo)", croit savoir la publication.

"Dès 2012, 200.000 voitures devraient sortir des chaînes marocaines. Le rythme devrait doubler en 2014. Et l'on verra certainement arriver, par la suite, d'autres déclinaisons low cost", et peut-être, aussi, des voitures Nissan, puisqu'un "bâtiment dédié au constructeur japonais est d'ailleurs en construction", ajoute-elle.

Le mensuel français revient sur l'histoire de ce partenariat entre l'État marocain et le constructeur français, soulignant que "rarement, une décision industrielle d'une telle ampleur (l'investissement global atteint le milliard d'euros) aura été prise aussi rapidement".

"Fiscalité avantageuse, nouvelles infrastructures, subventions... Nous avons taillé un costume sur mesure à Renault", explique au magazine M. Ahmed Réda Chami, ministre de l'Industrie, du Commerce et des nouvelles technologies.

"La formule est appropriée pour cette région, de tradition textile, qui fait sortir de terre, ex nihilo, un véritable pôle automobile", estime le mensuel, soulignant, par ailleurs, que "derrière Renault, qui va recruter 6.000 ouvriers et techniciens, une kyrielle d'équipementiers s'engagent en effet dans l'aventure".

Il s'agit, entre autres, des firmes Saint-Gobain, Trèves, Hutchinson, Valeo, et Visteon qui eux aussi construisent des usines - une quinzaine, en tout, soit 30.000 recrutements en perspective", ajoute-il.

L'objectif du Maroc est, en effet, d'"intégrer le plus possible sa production", explique L'Expansion, notant qu'à terme, "deux composants sur trois seront fabriqués sur place et seuls pneus, boîtes de vitesses et moteurs seront importés".

Source: MAP
Le: 01/10/2010

Articles récents
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر