Drapeau Maroc
Topbladi Maroc
toutes les actualités au Maroc
Actualité au Maroc
France Télécom a acquis 40% de Meditel
France télécom méditelMarché conclu. Le deal entre Méditel et France Télécom est scellé. Le deuxième opérateur télécoms vient enfin de céder 40% de son capital à France Télécom. Un mémorandum d’entente a été signé hier mardi 21 septembre en fin de matinée à Rabat, en présence du PDG de France Télécom, Stéphane Richard.

Dans le détail, FinanceCom et la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) ont cédé 20% chacun. Les deux actionnaires marocains gardent à parts égales 30% chacun dans le capital. Montant global de la transaction: 640 millions d’euros (environ 7 milliards de DH). Les premières indiscrétions parlent de 640 millions d’euros qui seront versés en plus de 80 millions d’apport au compte courant. Soit une transaction globale de 720 millions d’euros. Les deux actionnaires marocain ont ainsi réalisé une plus value de 120 millions d’euros (plus de 1,3 milliard de DH). La réalisation de cette transaction est prévue pour la fin de l’année 2010. Néanmoins, elle reste soumise à l’approbation préalable du régulateur télécoms.

De sources sûres, les groupes CDG, FinanceCom et France Télécom ont convenu d’introduire Méditelecom à la Bourse des valeurs de Casablanca dès 2011. Mais juste avant, et selon les termes de la convention, France Télécom compte monter encore de 5% dans le capital de Méditel. Fort de cette acquisition, le groupe français devient ainsi concurrent au Maroc d’un autre opérateur français, Vivendi. Ce dernier, rappelons-le, est actionnaire majoritaire à Maroc Telecom (IAM).

Selon les premières lectures, les enjeux de ce rapprochement devront se traduire dans les mois à venir en termes de business, de relais de croissance et de solutions à forte valeur ajoutée. «La cession des 40% à un opérateur français de référence qui plus est a développé une expertise avérée aussi bien dans des pays développés qu’en Afrique et au Moyen-Orient devra se traduire par le transfert d’un savoir-faire et surtout des services à forte valeur ajoutée en téléphonie (fixe et mobile) et Internet», confie, dans une déclaration à l'Économiste, Ahmed Réda Chami, ministre du Commerce et de l’industrie. La prise de participation de France Télécom intervient dans le cadre de sa stratégie de croissance sur les marchés émergents et ce, pour compenser une demande atone et une concurrence des plus acerbes en Europe. L’enjeu pour France Télécom est de faire de Méditel un levier pour le déploiement en Afrique de l’Ouest et probablement de contrer son compatriote et non moins concurrent Vivendi. L’une des pistes de ce déploiement en Afrique consisterait en un appui via le réseau de BMCE Bank.

C’est le cabinet Norton Rose LLP (cabinet d’avocats d’affaires international) qui a conseillé Fipar Holding (filiale d’investissement de CDG) dans le cadre de ce protocole d’accord. Pour sa part, le groupe FinanceCom a été conseillé par Hicham Naciri, associé du bureau Gide à Casablanca, avec le support de Sylvain Aoust. Quant à l’opérateur français, son conseil a été représenté par Eric Laplante, associé du cabinet White & Case LLP, assisté de Guillaume Vallat. Quant à Méditel, elle a été conseillée sur les aspects financiers par Guillaume Hannezo, associé gérant et Laurent Fabry, directeur à la banque Rotschild.

Source: L'économiste
Le: 23/09/2010

Articles récents
Topbladi.com®2015
Contactez-nous pour des infos, publicité, demandes, un problème sur le site, partenariats...

Nos Partenaires: jeux gratuits | Live Tv | Films arabes | Tv en direct | Aflamedia.com | Jeux en ligne | اخبار مصر